Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Voici les dérogations au couvre-feu listées par Jean Castex

Voici les dérogations au couvre-feu listées par Jean Castex
© Matthew Henry/Unsplash

Comme durant le confinement, le couvre-feu annoncé par Emmanuel Macron connaîtra quelques exceptions qui ont été détaillées par le Premier ministre Jean Castex lors d'une conférence de presse, ce jeudi 15 octobre. A partir de vendredi minuit, il sera interdit de sortir entre 21h et 6h en Ile-de-France et dans 8 autres métropoles, à savoir celles de Grenoble, Lille, Lyon, Aix-Marseille, Montpellier, Rouen, Saint-Etienne et Toulouse. Les lieux recevant du public, notamment les bars, restaurants, cinémas et salles de spectacle, seront donc fermés durant ce laps de temps.

Néanmoins, il sera possible de mettre le nez dehors pour certaines raisons bien précises. Pour prouver que vous avez le droit de braver le couvre-feu, le Premier ministre a expliqué qu'il était nécessaire de se munir d'une attestation à télécharger sur le site du gouvernement. Elle pourra être conservée et montrée aux forces de l'ordre sur son smartphone ou recopiée sur papier libre. Hormis lorsqu'il s'agit d'un impératif professionnelle, l'attestation sera valable durant 1h. Voici les dérogations possibles au couvre-feu :

  • Raisons de santé (se rendre à l'hôpital ou à une pharmacie de garde)
  • Raisons professionnelles — il faudra alors se munir du justificatif de son entreprise ou de carte professionnelle
  • Train ou avion qui arrive ou part après 21h — il faudra alors se munir de son billet
  • Visite à un proche en situation de dépendance
  • Sortie de son animal de compagnie près de chez soi

Jean Castex a également indiqué que certains établissements pourraient rester ouverts durant le couvre-feu. Il s'agit notamment des restaurants qui assurent une livraison à domicile mais aussi les établissements de santé et médico-sociaux, des structures d'accueil des personnes précaires, des commissariats...

Des contrôles seront effectués, et ceux qui ne respecteraient pas le couvre-feu s'exposeraient à une amende de 135 euros. S'ils sont pris trois fois la main dans le sac, ils seraient passibles de six mois d'emprisonnement et 3700 euros d'amende. Toutes les informations sur le couvre-feu seront centralisées sur le site du gouvernement et seront accessibles grâce au numéro vert 0 800 130 00.

A lire aussi — Covid-19 : ce qu'il faut savoir sur les tests rapides en 4 questions-réponses

Découvrir plus d'articles sur :