Publicité

Vaccins contre le Covid-19 : voici les effets secondaires les plus fréquents chez les jeunes de 20 à 30 ans

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte


1er mars 2021. Une jeune femme reçoit une dose de vaccin contre le Covid-19 dans un nouveau centre à Los Angeles. © Al Seib / Los Angeles Times via Getty Images
Publicité

Si les vingtenaires et trentenaires ne sont pas encore exigibles à la vaccination en France, l'ensemble des adultes américains peuvent se faire injecter un sérum contre le Covid-19 depuis le 19 avril. Shoshannah Buxbaum, 30 ans, a commencé à ressentir des douleurs articulaires le lendemain de la deuxième dose du vaccin de Pfizer. "J'étais assise à la table de ma cuisine avec ma mère et je n'arrivais pas à garder la tête droite", a-t-elle confié environ 22 heures après son injection. La jeune femme s'est également sentie nauséeuse et fatiguée le lendemain de sa deuxième dose. Sa douleur chronique à la hanche a peut-être exacerbé les douleurs articulaires post-vaccinales. Après l'injection du sérum, elle s'est réfugiée dans son lit pour le reste de la journée. Le lendemain matin, elle avait complètement récupéré.

Les jeunes adultes sont souvent peu ou asymptomatiques. Ils propagent le virus sans s'en apercevoir, ce qui augmente les cas contacts. Mais en ce qui concerne les réactions au vaccin, les millenials sont tout aussi susceptibles, sinon plus, de subir des effets secondaires que les patients plus âgés. Insider s'est entretenu avec des adolescents et des jeunes de 20 et 30 ans pour savoir comment ils se sentaient après avoir été vaccinés.

À lire aussi — Voici comment gérer au mieux les effets secondaires après une vaccination contre le Covid-19

Les jeunes ont des réponses immunitaires plus fortes, ce qui peut provoquer des effets secondaires

Les personnes âgées de 20 à 30 ans peuvent ressentir des effets secondaires plus intenses que les personnes plus âgées. C'est parce que notre système immunitaire se détériore progressivement avec l'âge, selon des experts.

"Les personnes plus jeunes ont une réponse immunitaire beaucoup plus vigoureuse, il est donc logique qu'elles aient aussi plus d'effets secondaires", a observé le Dr Vivek Cherian, médecin interne à Baltimore. Cependant, cela ne veut pas dire que la gravité de vos effets secondaires est en corrélation avec la force de votre système immunitaire. Les personnes âgées ont signalé des réactions semblables à celles de la grippe chez les jeunes adultes, et de nombreux jeunes ne ressentent qu'une légère douleur au bras après leur injection.

Après la première injection de Pfizer ou de Moderna des symptômes grippaux et une douleur au bras ont été signalés

Kelly Carton, 27 ans, a décrit la douleur locale qu'elle a ressentie pendant quelques jours après sa première injection de Pfizer. Sa réaction est identique à celle de nombreux patients ayant reçu une première dose de Pfizer ou Moderna.

Rachel Flannery, 27 ans, a eu une réaction similaire : deux jours de douleur au bras après sa première injection Pfizer.

Rachel Greenspan, 24 ans, journaliste spécialisée dans la culture numérique chez Insider, a reçu le vaccin COVID-19 de Moderna. Après sa première injection, elle a raconté avoir ressenti un peu de nausée et de fatigue, ainsi qu'une douleur au bras.

Mia de Graaf, 29 ans, rédactrice en chef santé chez Insider, n'a pratiquement pas ressenti d'effets secondaires jusqu'à une semaine après sa première injection de Moderna. Par la suite, elle a eu ce qu'on appelle le "bras Moderna" : une tache rouge et légèrement chaude au niveau du lieu d'injection, qui s'est estompée en deux jours.

La deuxième injection de Pfizer ou de Moderna entraîne généralement des effets secondaires plus intenses. La plupart des gens ont une réaction plus grave après la deuxième injection. Lors des essais de Pfizer, environ deux fois plus de participants ont eu plus de frissons et de douleurs articulaires après leur deuxième dose qu'après la première. Concernant Moderna, environ cinq fois plus de participants ont eu des frissons après leur deuxième dose.

Le lendemain de sa deuxième injection de Pfizer, Rachel Flannery a ressenti des douleurs. Elle a confié avoir eu "de terribles douleurs articulaires et osseuses, des étourdissements, des maux de tête et des douleurs au bras" qui sont apparus environ 16 heures après l'injection.

Rachel Greenspan, elle, a eu l'impression que "chaque muscle de son corps était douloureux" environ trois heures après avoir reçu sa deuxième injection de Moderna. Douze heures après l'injection, elle s'est réveillée avec de la fièvre, des frissons, des nausées et un mal de tête intense, ce qui ne l'a pas surprise après avoir entendu les réactions de ses amis.

Mais elle a été prise au dépourvu lorsqu'elle a vomi le lendemain matin. "À ce moment-là, j'ai su que j'avais besoin d'un jour de congé", se souvient-elle.

À lire aussi — Vite Ma Dose, Covidliste... Ces sites facilitent l'accès à la vaccination contre le Covid-19

Les patients ayant reçu le vaccin du laboratoire Janssen peuvent également avoir des réactions grippales

Les patients qui ont choisi ce sérum à dose unique ont également signalé des réactions. Christian Mendonca, 34 ans, se rappelle avoir été fatigué, avoir eu froid et s'être senti fiévreux 12 heures après avoir reçu le vaccin de Johnson & Johnson. Manny Fidel, 29 ans, chroniqueur et rédacteur à Insider, s'est également senti faible le soir de son injection de Johnson&Johnson, bien qu'il n'ait pas vérifié sa température. Il a dit avoir commencé à se sentir mal vers 19 heures et être resté alité pendant 18 heures avec des courbatures, des frissons, des nausées et une accélération de son rythme cardiaque.

Certaines personnes ont fait état de réactions plus graves et plus longues

Chloe Kathuria, 18 ans, a raconté à Insider qu'elle avait eu une réaction particulièrement désagréable à la piqûre de Johnson&Johnson. Elle a passé toute la nuit à grelotter. Ses frissons ont aggravé ses douleurs musculaires. Elle a eu de la fièvre pendant deux jours, mais les douleurs dans son bras et son corps ont duré une semaine,

Chloé, comme de nombreux patients relevant des effets secondaires, a pris un jour de congé après avoir reçu son injection. Sa réaction était plus grave que celle des autres, mais la vaccination en valait la peine."Deux jours de fièvre valent mieux que d'avoir le coronavirus et d'être hospitalisée", a-t-elle assuré.

Alors que Kathuria ne s'attendait pas à se sentir si mal après sa piqûre, d'autres se sont préparés à ces effets indésirables. C'est le cas de Jes Adams, 35 ans, qui avait des antécédents médicaux et donc l'habitude de réagir fortement aux vaccins.

Jes Adams a déclaré avoir passé une grande partie de sa journée clouée au lit par des vertiges et des vomissements après sa seconde injection de Moderna. Heureusement, elle avait prévu de prendre un jour de congé et s'est rapidement rétablie.

Version originale : Andrea Michelson and Kelsie Sandoval/Insider

À lire aussi — Covid-19 : voici les effets secondaires des vaccins en fonction de son âge et de son sexe

Découvrir plus d'articles sur :