Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Voici les grandes marques qui boycottent Facebook pour faire leur publicité

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Voici les grandes marques qui boycottent Facebook pour faire leur publicité
Le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, en janvier 2020. © George Frey/Bloomberg via Getty Images

La liste ne cesse de s'allonger. Près de 200 marques ont déjà annoncé qu'elles boycottaient Facebook. Adidas fait partie des dernières à avoir rejoint le mouvement. "Le racisme, la discrimination et les propos haineux ne doivent pas avoir leur place, ni dans notre entreprise, ni dans notre société", a déclaré l'équipementier sportif allemand dans un communiqué transmis mardi 30 juin à l'AFP. Facebook est accusé de laisser des propos haineux et racistes se propager sur sa plateforme.

Des critiques qui ont pris de l'ampleur depuis la mort de Georges Floyd, un noir Américain asphyxié par un policier blanc à Minneapolis, dont la vidéo de l'arrestation est à l'origine de vastes manifestations antiracistes aux Etats-Unis et ailleurs dans le monde. La campagne #StopHateforProfit a été lancée le 19 juin 2020 par des groupes américains de défense des droits civiques. Elle entend faire pression sur les principaux annonceurs de Facebook pour qu'ils repensent leurs dépenses publicitaires sur la plateforme jusqu'à ce qu'elle mette en place une politique de modération des contenus plus stricte.

Cette campagne a été déclenchée après que le réseau social a refusé de retirer un message de Donald Trump dans lequel il menaçait les manifestants de violentes répressions, les traitant de "voyous" et assurant que lorsque "les pillages commencent, les coups de feu commencent".

Un enjeu d'image

Certaines marques se sont rapidement manifestées pour rejoindre ce mouvement, à l'image de Patagonia et The North Face. D'autres, comme Coca-Cola, puis Mozilla et Starbucks, ont rapidement suivi. Pour ces entreprises, il y a bien sûr aussi un enjeu d'image. Adidas, par exemple, a elle-même fait l'objet d'accusations de la part de salariés aux Etats-Unis pointant des problèmes raciaux. Des accusations que la société a toutefois rejeté.

"Il est essentiel pour nous que tous nos partenaires défendent nos valeurs fondamentales et s'opposent au discours de haine", a de son côté déclaré Puma dans un communiqué publié mardi, rapporte l'AFP. L'équipementier allemand a annoncé qu'il allait également arrêter la publicité en juillet sur Facebook et sur Instagram, propriété depuis 2012 du groupe fondé par Mark Zuckerberg. Il estime participer à un "effort global visant à créer des changements positifs" et à "améliorer la plateforme de Facebook en exigeant la suppression des conversations inexactes, hostiles et nuisibles".

De nombreuses marques ont déjà rejoint la campagne de boycott du réseau social. Voici 25 d'entre elles, sélectionnées parmi un décompte déjà réalisé par le magazine américain Fortune. Elles sont issues de différents secteurs, de l'informatique à l'agroalimentaire, en passant par le textile et l'automobile :

  • Coca-Cola
  • Adidas
  • Reebok (filiale d'Adidas)
  • Puma
  • Vans
  • Unilever (entreprise agro-alimentaire néerlando-britannique)
  • Ben&Jerry’s (crèmes glacées appartenant à Unilever)
  • Levi's
  • Dockers (marque appartenant à Levi's)
  • Starbucks
  • The North Face
  • Patagonia
  • Verizon (entreprise de télécommunications)
  • Mozilla (navigateur web)
  • Hershey's (fabricant de confiseries)
  • Honda
  • Ford
  • HP
  • Microsoft
  • Pfizer (laboratoire pharmaceutique)
  • Magnolia Pictures (distributeur de films)
  • Diageo (entreprise britannique spécialisée dans les boissons alcoolisées, détentrice des marques Guiness, Smirnoff, J&B...)
  • Denny's (chaîne de restaurant)
  • Birchbox (entreprise franco-américaine de spécialisée dans la cosmétique)
  • Dashlane (gestionnaire de mots de passe)

À lire aussi — Mark Zuckerberg perd 7 Mds$ suite au boycott de Facebook par Coca-Cola

Découvrir plus d'articles sur :