Publicité

Voici les meilleures photos au microscope de l'année selon Nikon, elles révèlent un monde caché

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Voici les meilleures photos au microscope de l'année selon Nikon, elles révèlent un monde caché
Le concours Small World de Nikon récompense l'art et la science de la photographie au microscope. © Jason Kirk/Nikon Small World
Publicité

Les choses de tous les jours ont un aspect tout à fait différent sous un microscope — y compris la feuille d'un chêne, illustrée ci-dessus. Jason Kirk, directeur d'une installation d'imagerie microscopique au Baylor College of Medicine, au Texas, aime bricoler avec des microscopes et les utiliser pour photographier des objets de son jardin. Pour créer l'image ci-dessus, il a éclairé les structures à petite échelle d'une feuille avec un microscope personnalisé. Jason Kirk a photographié environ 200 images, puis les a empilées les unes sur les autres pour créer ce portrait.

Le résultat montre les trichomes de la feuille — de petites excroissances qui protègent la plante — en blanc. Les pores qui aident la plante à réguler les flux de gaz, appelés stomates, apparaissent en violet. Les vaisseaux qui transportent l'eau dans la feuille apparaissent en bleu-vert. Ce travail technique a permis à Jason Kirk de remporter la première place du concours Nikon Small World de cette année, un concours lancé par le fabricant d'appareils photo en 1974 pour récompenser les réalisations dans le domaine de la photographie au microscope, également appelée microscopie.

À lire aussi — Les astronautes de l'ISS partagent leurs plus belles photos prises depuis le début de l'année

"Nikon Small World" a été créé pour montrer au monde entier comment l'art et la science se rejoignent sous le microscope. "Le gagnant de la première place de cette année ne pouvait pas être un meilleur exemple de ce mélange", a déclaré Eric Flem, responsable de la communication chez Nikon Instruments, dans un communiqué de presse.

Pour le concours de 2021, Nikon a reçu près de 1 900 candidatures provenant de 88 pays. Un panel de juges a sélectionné 20 gagnants et reconnu 80 autres images pour une distinction ou une mention honorable. Certaines des photos, comme celle de Jason Kirk, montrent des choses familières sous un jour totalement nouveau. D'autres révèlent des organismes qui nous entourent et que nous ne voyons jamais. Voici 16 autres photos saisissantes du concours.

Une image de 300 000 neurones en réseau à l'intérieur d'une puce électronique a remporté la deuxième place du concours. Un pont d'axones — les longues fibres qui permettent aux neurones de communiquer — sépare les deux groupes de neurones.

Esmeralda Paric & Holly Stefen/Nikon Small World

Ce profil d'un pou de porc a obtenu la troisième place. Il révèle la patte, la griffe et la trachée de ce petit insecte.

Frank Reiser/Nikon Small World

D'autres images remarquables montrent également des créatures minuscules de près, comme cette fourmi rouge des forêts.

Dr. Fred Terveer/Nikon Small World

Ce cliché de tête d'une tique révèle une couleur cachée.

Dr. Tong Zhang & Dr. Paul Stoodley/Nikon Small World

Certaines des images zooment de beaucoup plus près sur des facettes de petites créatures — cette image montre un seul neurone d'un embryon de rat.

Paula Diaz/Nikon Small World

Les rongeurs et leur fonctionnement interne sont des sujets de microscopie courants. Cette image montre des vaisseaux sanguins à l'intérieur de la rétine de l'œil d'une souris.

Jason Kirk & Carlos P. Flores Suarez/Nikon Small World

Les puces d'eau sont aussi des modèles réguliers de microscopie. Celle-ci est enceinte d'embryons.

Jan van IJken/Nikon Small World

Une autre photo du concours de cette année montre des œufs de crevettes saumonées après l'éclosion.

Waldo Nell/Nikon Small World

À lire aussi — Le rover Perseverance a passé 100 jours sur Mars, voici ses plus belles photos

Certaines images sont si proches de choses familières qu'elles en deviennent méconnaissables. Voici une veine et des écailles sur une aile de papillon.

Sébastien Malo/Nikon Small World

En plaçant un tissu de coton sous un microscope, on a pu voir comment les fibres s'entrecroisent. Les cercles jaunes sont quelques grains de pollen égarés qui se sont accrochés.

Dr. Felice Placenti/Nikon Small World

Cela peut ressembler à une sorte de tablette ancienne, mais c'est en fait un cristal de sel de table.

Saulius Gugis/Nikon Small World

Certains photographes ont tout de même trouvé des sujets anciens, comme ce moucheron vieux de 40 millions d'années conservé dans l'ambre.

Levon Biss/Nikon Small World

Cet os de dinosaure a été infiltré par une eau souterraine riche en silice qui a transformé son intérieur en agate — un quartz coloré et cristallisé.

Norm Barker/Nikon Small World

La moisissure visqueuse fait de nombreuses apparitions en microscopie, car elle forme des excroissances étranges de différentes formes. Cette petite moisissure est agrandie 10 fois.

Alison Pollack/Nikon Small World

Un photographe a choisi la simplicité et la beauté en capturant une partie enroulée d'un bouton de fleur pagode.

Jose R. Almodovar/Nikon Small World

Un autre a jeté un coup d'œil à la bouche et aux tentacules d'une anémone de mer en éclairant ses neurones. L'image obtenue offre une sorte de portrait galactique de la biologie invisible qui nous entoure.

Ruohan Zhong/Nikon Small World

Version originale : Morgan McFall-Johnsen/Insider

À lire aussi — Ces 10 photos spectaculaires de la Voie lactée montrent comment notre galaxie illumine le ciel

Découvrir plus d'articles sur :