Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Voici les produits qu'Amazon est autorisé à livrer en France selon la Cour d'appel de Versailles

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte


Dans un entrepôt Amazon aux Etats-Unis en 2018. © Bess Adler/Bloomberg via Getty Images

Nouvelle défaite judiciaire pour Amazon en France. L'entreprise avait fait appel après une décision du tribunal de justice de Nanterre le 14 avril dernier. Celle-ci restreignait l'activité des entrepôts du géant du e-commerce aux seuls produits de première nécessité, le temps d'évaluer les risques professionnels liés à l'épidémie de Covid-19. En cas d'infraction, Amazon s'exposait à un million d'euros d'amende par jour.

En réaction, l'entreprise avait décidé de fermer ses entrepôts, jugeant la distinction entre les types de produits ambiguë. Ce vendredi 24 avril, la Cour d’appel de Versailles vient confirmer le premier jugement, qui contraint Amazon à procéder à une évaluation des risques, mais apporte des précisions sur quels types de produits sont considérés comme “de première nécessité”. Elle a aussi réduit le montant de l'astreinte à 100 000 euros par infraction.

Voici la liste des produits autorisés selon la Cour d'appel de Versailles :

  • High-tech, Informatique, Bureau
  • “Tout pour les animaux” dans la rubrique Maison, Bricolage, Animalerie
  • “Santé et soins du corps”, “Homme”, “Nutrition”, “Parapharmacie” dans la rubrique Beauté, Santé et Bien-être
  • Epicerie, Boissons et Entretien

La justice avait été saisie par le syndicat Sud Solidaires qui, dans un communiqué publié le 8 avril, reprochait à Amazon de ne pas protéger suffisamment ses employés et de poursuivre son activité "comme si de rien n'était, en dépit de la mobilisation du personnel, des mises en demeure des syndicats, de l'inspection et de la médecine du travail, mais aussi des critiques des ministres de l'Economie et du Travail".

Toujours possible de commander

Les six entrepôts français d'Amazon sont fermés depuis le 16 avril mais il est toujours possible de commander auprès de vendeurs tiers ou d'entrepôts Amazon situés à l'étranger. Selon Capital, l'entreprise a profité de cette fermeture pour entamer son travail d'évaluation des risques. Elle s'était déclarée "perplexe" suite au premier jugement, “compte tenu des preuves concrètes qui ont été apportées sur les mesures de sécurité mises en place pour protéger nos employés”. Parmi elles, “des contrôles de température, la distribution de masques et une distanciation sociale renforcée”, indiquait l'entreprise dans un communiqué.

Ce vendredi, Amazon annonce, dans un communiqué transmis à Business Insider France, avoir "pris connaissance" de l’issue de l'appel, et "évaluer dans les meilleurs délais les conséquences de cette décision pour [son] activité ainsi que pour [ses] collaborateurs, pour les clients en France ainsi que pour les nombreuses TPE et PME françaises qui comptent sur Amazon pour développer leur activité".

A lire aussi — Certains magasins Leroy Merlin ont décidé de rouvrir leurs portes

Découvrir plus d'articles sur :