Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Voici les secteurs dans lesquels investir votre argent en 2020

Voici les secteurs dans lesquels investir votre argent en 2020
© Flickr/zoetnet/CC

L'année 2020 s'annonce tumultueuse et riche en événements politiques, entre le Brexit, l'élection présidentielle américaine, ou encore les négociations commerciales à venir. Elle a commencé par de très fortes tensions au Moyen-Orient, après l'assassinat du puissant général iranien Qassem Soleimani par les Etats-Unis. Dans ce contexte, la réaction des marchés est restée mesurée, et si les cours du pétrole ont brusquement décollé, ils sont depuis retombés. Portés par les politiques monétaires accommodantes des banques centrales, les Bourses semblent peu soucieuses des tensions géopolitiques et les principaux indices comme le CAC 40 en France, ou le S&P 500 aux Etats-Unis, continuent d'évoluer à leurs plus hauts depuis la crise financière de 2007-2008.

Pour les investisseurs et les particuliers, certains secteurs apparaissent plus opportuns que d'autres cette année pour faire fructifier leurs argent et leurs économies. Dans un environnement persistant de taux bas, obtenir des rendements intéressants est devenu plus ardu. Voici les conseils de deux économistes, Alexandre Baradez, chief market analyst chez le courtier IG France, et Christopher Dembik, chef économiste chez Saxo Bank, pour placer judicieusement vos deniers et miser sur les bons actifs en 2020.

Faites le test — Êtes-vous économe ?

Les Gafa, déjà très bien valorisés, restent intéressants comme valeurs de fond de portefeuille

Wikimedia Commons

Les valeurs appartenant aux secteurs de la tech ont globalement fortement progressé l'an passé. "Après les performances stratosphériques de ces dernières années, il va y avoir des corrections sur les valeurs tech", comme Apple ou Microsoft, estime Alexandre Baradez. Pour lui, il est donc risqué de miser sur ce type de valeurs en Bourse. Sur le continent européen, les actions des groupes tech ont bondi de 182% en 10 ans, selon l'indice Stoxx Europe 600 Technology.

Toutefois, Christopher Dembik estime qu'une grande partie du rendement est à aller chercher sur le marché des actions, et en particulier du côté des Gafa (Google, Apple, Facebook, Amazon). "Ce sont des valeurs de bas de portefeuille, les seules à apporter pour sûr un peu de rendement." Et d'ajouter : "Il faut s'adapter à la nouvelle donne. Dans un univers comprenant beaucoup de risque avec des taux très faibles, les Gafa peuvent être considérés comme l'équivalent des obligations" (actifs réputés moins risqués que les actions, généralement moins rémunérateurs, ndlr).

Les valeurs bancaires 'ont purgé les effets négatifs des taux bas'

Flickr/Guilhem Vellut

À l'opposé des valeurs tech, le secteur bancaire s'affiche en difficulté et "sous-performe" par rapport à l'ensemble du marché depuis 10 ans, affichant une baisse supérieure à 35% depuis 2010 selon le Stoxx Europe 600 Banks. Alexandre Baradez y voit une opportunité pour les investisseurs. Selon lui, "beaucoup de banques ont déjà purgé les effets négatifs des politiques monétaires".

La Réserve fédérale (Fed) aux Etats-Unis et la Banque centrale européenne (BCE) ne devraient pas procéder en 2020 à de nouvelles baisses de taux qui pèseraient encore sur la rentabilité des banques. Si les banques centrales procèdent bien à une "normalisation" de la trajectoire des taux, aujourd'hui exceptionnellement bas, les actions des groupes bancaires pourraient donc grimper en Bourse cette année.

Le luxe offre des valeurs sûres en France

Flickr/Achim Hepp

Comme les Gafa aux Etats-Unis, le luxe représente des valeurs de bas de portefeuille intéressantes à détenir selon Christopher Dembik. C'est un secteur en forme qui a déjà beaucoup progressé en Bourse l'an dernier et qui a su résister aux tensions commerciales internationales, notamment entre la Chine — un marché moteur pour le luxe — et les Etats-Unis. Les grands groupes français, LVMH, Hermès et Kering, pourraient encore délivrer de bonnes performances en 2020, qui devraient se traduire par une hausse de leurs cours de Bourse.

Les énergies vertes apparaissent 'très rentables aujourd'hui'

Pixabay/Boke9a

Un autre secteur, a priori d'avenir, mérite l'attention des investisseurs. Il s'agit des énergies considérées comme "vertes", devenues "très rentables aujourd'hui", selon Christopher Dembik, tandis que des valeurs comme Total liées aux énergies fossiles affichent une évolution erratique en Bourse ces dernières années.

L'économiste conseille par exemple des ETF — fonds cotés en Bourse répliquant la performance d'un panier de valeurs sur le marché — de Vanguard, un gérant de fonds américain qui commercialise des ETF considérés comme "socialement responsables" et qui intègrent par exemple des fabricants de batteries électriques tels que Samsung.

L'or, une valeur refuge qui grimpe

Pixabay/Flaart

Intégrer de l'or dans ses actifs — de l'ordre de 5% de son portefeuille — peut s'avérer très rentable en 2020. Réputé pour être une valeur refuge, notamment en période de crise, "l'or est dans une phase de redressement", constate Alexandre Baradez. L'once d'or vaut plus de 1 550 dollars, au 13 janvier 2020, et a déjà gagné 18% sur l'ensemble de l'année dernière. L'analyste d'IG France estime que l'once pourrait atteindre 1800 à 1900 dollars d'ici quelques mois.

Les tensions avec l'Iran ont ponctuellement fait remonter le cours de l'or, qui a atteint de nouveaux sommets. Mais le reste de l'année, il pourrait notamment être soutenu par les rendements particulièrement faibles des obligations, proches de zéro quand ils ne sont pas négatifs. En effet, dans ce contexte, le métal jaune constitue un actif compétitif, permettant de diversifier son patrimoine.

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :