Amazon Prime est un succès pour le géant du e-commerce. Le service a accumulé 100 millions d'abonnés dans le monde, en proposant notamment la livraison gratuite à domicile.

Cette importante base de clients a permis à l'entreprise dirigée par Jeff Bezos d'encourager les vendeurs tiers à faire stocker leurs produits dans les entrepôts d'Amazon, un pré-requis pour être éligible au programme Amazon Prime.

Ce qui permet ensuite à Amazon d'offrir plus de produits avec livraison gratuite — et donc d'attirer plus d'abonnés, en plus de pousser les abonnés existants à acheter plus souvent.

Mais ce modèle peut poser un problème à l'entreprise. En effet, les coûts de livraison des produits augmentent aux Etats-Unis, et cela rogne les marges d'Amazon et rend la livraison plus coûteuse pour l'entreprise. Selon Dan Morgan, gestionnaire de portefeuille chez Synovus Trust — qui possède des actions Amazon — les coûts d'acheminement du géant augmentent plus vite que ses revenus.

"Comment Amazon peut-il équilibrer ses coûts logistiques si le volume de commandes de ses abonnés Prime augmente?", se demande Dan Morgan dans un email à Business Insider.

L'abonnement annuel à Amazon Prime coûte 119 dollars aux Etats-Unis. La moitié de ce montant est désormais utilisé pour financer la livraison gratuite, d'après les estimations de Dan Morgan. En France, Amazon Prime coûte 49 euros par an.

Les trois principales entreprises de livraison de colis aux Etats-Unis — UPS, FedEx et l'US Postal Service — ont récemment augmenté leurs tarifs.

Amazon a dépensé 25,2 milliards de dollars en coûts logistiques en 2017, soit 14% de ses revenus. Selon l'analyste Daniel Kurnos de Benchmark, cité par Business Insider, ces coûts auraient atteint 35 milliards de dollars en 2018 — 15,1% des revenus —, et pourraient s'élever à 43,3 milliards de dollars — 15,4% des revenus — pour 2019.

La "hausse des coûts logistiques nuit non seulement à la marge opérationnelle, mais aussi aux revenus générés par les abonnements Prime, car les 119 dollars d'abonnement annuels s'évaporent au fur et à mesure que les coûts de livraison augmentent", explique Dan Morgan.

En plus d'offrir la livraison gratuite, Amazon propose aussi un important catalogue de films et séries — Amazon Prime Video — à ses abonnés.

L'entreprise aurait dépensé 5 milliards de dollars en acquisition et production de contenus en 2018, un chiffre qui devrait augmenter ces prochaines années, selon Ampere Analytics.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Pour la 1re fois au Brésil, Amazon va proposer en direct des produits à ses clients — mais l'entreprise pourrait souffrir d'un environnement compliqué

VIDEO: Une entreprise allemande vient de tester le premier ascenseur démuni de câbles et qui se déplace à l'horizontale