Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Voici pourquoi des salariés de Casino font grève ce mardi

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Voici pourquoi des salariés de Casino font grève ce mardi
© Business Insider France/Claire Sicard

"On veut des réponses à nos questions, on veut des certitudes". Le syndicat CGT appelle à la grève mardi 26 novembre 2019 les salariés de toutes les enseignes du groupe Casino en France. Les revendications portent à a fois sur "l'intégrité du groupe Casino", mais aussi sur "l'emploi au sein de la société", selon Jean Pastor, délégué syndical central pour la CGT. Toujours selon lui, "l'objectif est de montrer notre mécontentement" et d'obtenir des réponses concrètes à ces deux questions : "combien de magasins sont encore en vente ?" et "est-ce que des filiales sont encore en vente ?". Il affirme notamment avoir appris les rumeurs de rachat par Aldi des magasins Leader Price, propriétés du groupe Casino, directement dans la presse et non par la direction. "Pour les patrons, ce sont des chiffres sur un papier, pour nous, ce sont nos vies", insiste Jean Pastor.

Autre inquiétude pour le syndicat : les ouvertures en mode automatique de magasins, sans caissiers, les dimanches après-midi notamment. Un vrai risque pour les emplois futurs selon le représentant de la CGT. L'appel à la grève porte uniquement sur la journée de mardi 26 novembre et il n'est pas reconductible : "on n'est pas là pour détruire l'entreprise, on n'est pas des benêts", précise le syndicaliste. Un rassemblement devant le siège de Casino, rue de l'Université à Paris (7ème), est notamment prévu mardi à 14h. La CGT, deuxième organisation syndicale du groupe Casino, est le seul syndicat à appeler à une grève nationale, les autres n'ayant pas suivi le mouvement. Cette grève ne devrait pas engendrer de fermetures de magasins.

60 Géant Casino cédés à Leclerc ?

Contacté par Business Insider France, Casino ne souhaite pas réagir de manière officielle à cet appel à la grève, mais souligne que les partenaires sociaux sont régulièrement associés aux décisions stratégiques prises par le groupe. L'enseigne confirme en outre le déploiement de son plan, incluant des cessions d'actifs non stratégiques, un travail sur le parc de magasins et un recentrage sur les formats porteurs. Le groupe avait notamment confirmé vouloir se recentrer sur les magasins de proximité avec Franprix, le premium avec Monoprix et le e-commerce avec Cdiscount.

Cet appel à la grève arrive dans un contexte de restructuration pour le groupe Casino qui a annoncé le 20 août dernier un plan de cession de 2 milliards d'euros d'actifs, après une première vague à 2,5 milliards. Des négociations sont notamment actuellement en cours pour le rachat des 700 magasins Leader Price par l'enseigne allemande de hard discount Aldi. Les syndicats craignent une potentielle détérioration des conditions de travail pour les salariés des enseignes Leader Price, ainsi que d'éventuelles suppressions de poste en cas de rachat. Par ailleurs, le groupe E.Leclerc aurait montré un intérêt pour le rachat de 60 hypermarchés Géant Casino. Des tests sont également actuellement en cours dans certains magasins, notamment à l'hypermarché Géant d'Angers, pour élargir les horaires d'ouverture en soirée et les dimanches. L'objectif du groupe Casino est de déployer cette solution dans 500 magasins d'ici 2021, soit 5% du parc actuel.

Découvrir plus d'articles sur :