"Vous engagez des adultes, vous les traitez comme des adultes", explique Bharath Jayaraman, sur la photo. Photo fournie par Bharath Jayaraman.

  • Avant de nommer quelqu'un manager, essayez de lui donner une certaine expérience en matière de gestion pour qu'il sache dans quoi il s'embarque.
  • C'est le conseil de Bharath Jayaraman, vice-président du personnel de Paxos et ancien responsable des ressources humaines chez Facebook et Amazon.
  • Bharath Jayaraman recommande de permettre aux futurs managers d'encadrer un nouvel employé dans leur équipe et de décider ensuite si c'est quelque chose qui pourrait les intéresser.

Devenir patron n'est pas chose aisée.

Vous passez d'une évaluation sur vos compétences techniques à un jugement sur vos compétences en management, puis possiblement d'un travail quotidien à travailler à votre bureau à des heures de réunions.

Selon Bharath Jayaraman, cette transition est bouleversante pour beaucoup de nouveaux managers, mais cela ne devrait pas être le cas.

Bharath Jayaraman est le vice-président du personnel de l'entreprise de technologie financière Paxos. Il travaillait auparavant dans les ressources humaines chez Facebook et Amazon. Bharath Jayaraman a partagé plusieurs idées pour mieux préparer les employés à devenir managers.

L'une des solutions consiste à donner à cette personne une expérience de management informel.

"Ne nommez jamais quelqu'un manager sans qu'il ait été le mentor d'une nouvelle recrue dans votre équipe", explique Bharath Jayaraman. "Définissez clairement les attentes, qu'en tant que mentor, [leur] rôle consiste à aider les nouvelles recrues à naviguer efficacement dans l'entreprise et à comprendre où ils se sentent bloqués".

Bharath Jayaraman propose également de former des groupes de personnes ayant exprimé le souhait d’être managers et de leur faire suivre une formation plus formelle. Tous les mois environ, une nouveau groupe de futurs managers pourrait passer en revue et discuter d'études de cas ou travailler avec des coachs et des mentors.

"Quand les gens font cette expérience et finissent par dire: 'Hé, ce n'est pas ce que je pensais faire en tant que manager; je ne suis pas sûr que ce soit pour moi', c'est un très bon résultat."

Les recherches suggèrent que la plupart des employés américains n'aspirent pas, en réalité, à devenir managers. Un sondage réalisé par la société de recrutement professionnelle Addison Group, cité dans Bloomberg, a révélé que seulement un tiers des employés américains pensent que passer au rang de manager peut faire progresser leur carrière.

Au lieu de cela, a expliqué un expert à Bloomberg, de nombreux jeunes employés souhaitent aujourd'hui devenir des "experts du savoir" au lieu de managers.

Mais le problème reste que, dans certaines entreprises, le management semble être la prochaine étape naturelle de leur carrière, même si cette idée ne les inspire pas particulièrement.

"Vous engagez des adultes, vous les traitez comme des adultes", explique Bharath Jayaraman.

"Vous leur expliquez ce que cela signifie d'être manager et vous les laissez décider s'ils veulent le faire ou non, ce qui est probablement le moyen le plus efficace de minimiser certaines des premières erreurs commises par de nombreuses personnes".

Version originale: Shana Lebowitz/Business Insider US

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : 25 signes qui montrent que votre chef est nul

VIDÉO: Voici ce qui arriverait si vous arrêtiez de vous brosser les dents