Voici pourquoi les boots Dr. Martens coûtent si cher

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte


© Business Insider

Lorsqu'elles ont été inventées, les Dr. Martens coûtaient 3 dollars, soit seulement 50 dollars avec l'inflation. Depuis leur création, elles sont devenues l'une des boots les plus emblématiques jamais fabriquées. 7 millions de paires de Dr. Martens sont vendues chaque année, et la société produit environ 250 modèles par an. Ci-dessous, une transcription de la vidéo.

Narrateur : Lorsque les Dr. Martens sont apparues pour la première fois au Royaume-Uni, en 1960, il s'agissait de boots de travail qui vous coûtaient moins de 3 dollars la paire. Désormais, une paire de boots Made in England peut vous rapporter 225 dollars. Alors, qu'est-ce qui a changé ? Et pourquoi ces chaussures sont-elles si chères aujourd'hui ?

A voir aussi - Voici pourquoi les sneakers Jordan de Nike sont si chères

Les Dr. Martens sont une icône du style qui dure depuis plus de 50 ans. Elles ont été portées par tout le monde, de Kanye West et Cardi B au Dalaï Lama et même par le pape Jean-Paul II, lorsque le Vatican a commandé la célèbre bottine à huit œillets en cuir noir, blanc et bleu marine.

Bien que les Docs ne soient pas les boots les plus chères du marché, leur prix et leur utilisation ont connu une transformation assez radicale. La société qui les produit a également connu un changement radical, passant d'une manufacture familiale locale à une marque de mode internationale détenue par une société de capital-investissement.

Depuis 2014, le prix des boots a augmenté de près de 25 %. Les ventes ont grossi d'année en année et les bénéfices ont augmenté de 70 % entre 2018 et 2019. Comment l'entreprise est-elle donc passée de ses modestes débuts à la production de 7 millions de paires de chaussures chaque année ? Avant d'avoir leur image punk, les Doc Martens n'étaient pas aussi cool.

La technologie brevetée de ces chaussures, la semelle à coussin d'air, a été inventée en 1945 par le Dr Klaus Maertens, un médecin de l'armée allemande qui s'est blessé à la cheville lors d'un accident de ski et qui cherchait une alternative confortable aux chaussures à semelle en cuir dur.

Le marché pour cette nouvelle technologie n'était pas celui des punks ou des skinheads que l'on pourrait associer à l'histoire de ces chaussures, mais celui des femmes âgées qui avaient besoin de chaussures confortables et pratiques.

À un moment donné, elles ont même été présentées comme de parfaites chaussures de jardinage. C'est lorsque cette technologie a été introduite au Royaume-Uni en 1960 que la chaussure iconique que vous reconnaîtrez peut-être a été fabriquée pour la première fois. La semelle à coussin d'air a été cédée sous licence à la société Griggs de Northampton, et la botte 1460 a été créée.

Les coutures emblématiques et la boucle de talon reconnaissable ont été ajoutées, et les bottes ont été vendues à des ouvriers d'usine dans toute l'Angleterre. À l'époque, ces boots ne coûtaient que 3 dollars la paire. Même avec l'inflation, c'est un peu plus de 50 dollars. Elles étaient bon marché, résistantes et parfaites pour les facteurs, les policiers et les travailleurs qui étaient debout toute la journée.

La botte a rapidement été adoptée par tous les mouvements contre-culturels qui sont apparus, et elles sont devenues un pilier du glamour, du punk, du skinhead, du ska et du style gothique, parmi tant d'autres. La mode des Doc Martens n'était cependant pas toujours garantie. Après le boom des années 90, les boots ont cessé d'être à la mode, et la société a connu des difficultés, elle a manqué de faire faillite au début des années 2000.

À mesure que l'industrie se contractait , le coût de fabrication des chaussures en Angleterre augmentait. En 2002, une paire de Doc Martens coûtait déjà environ 87 dollars. Avec l'inflation, cela représente environ 140 dollars. Northamptonshire était autrefois le berceau de la fabrication de chaussures en Angleterre. Au milieu du XIXe siècle, plus de 2 000 cordonniers travaillaient dans la région.

Mais comme beaucoup de ces cordonniers ont connu des difficultés, la majorité d'entre eux ont fait faillite ou ont délocalisé leur production à l'étranger, et il en reste aujourd'hui un peu plus de 30. Les Doc Martens ont suivi le mouvement et ont déplacé leur production en Asie. L'entreprise fabrique toujours des chaussures dans son usine du Northamptonshire, mais cela ne représente plus qu'environ 2 % de sa production totale. Doc Martens affirme que cette délocalisation n'a pas du tout changé la façon dont ses chaussures sont fabriquées.

Nous voulions voir s'il y avait vraiment une différence entre les nouvelles boots fabriquées en Asie, celles Made in England, plus chère, et une paire vintage datant d'avant la délocalisation. Nous avons parlé à quelqu'un qui a démoli plusieurs paires de ces chaussures pour le savoir.

Weston Kay : Je m'appelle Weston Kay, je suis maroquinier professionnel et je coupe les bottes et les chaussures en deux sur YouTube.

Oui, je dirais que les méthodes de production sont vraiment similaires entre les boots fabriquées en Asie et celles fabriquées en Angleterre. Beaucoup de caractéristiques à l'intérieur des bottes sont identiques. Leur construction est vraiment similaire. La semelle est toujours cousue à chaud sur la trépointe.

Je pense que la plupart des grandes différences entre les bottes anciennes et les plus récentes, ce sont des choses que vous ne remarquerez que si vous les coupez en deux, presque, ou si vous les portez assez longtemps.

Les Doc Martens d'époque avaient une semelle intermédiaire bien meilleure qui apporte beaucoup de confort, elles avaient une tige en bois, et le cuir était tout simplement bien meilleur. Elles ont donc duré plus longtemps, elles sont plus confortables, elles ont le soutien dont vous avez besoin. Les plus récentes ont juste une version moins bonne des matériaux des anciennes.

Je ne les décrirais pas comme des bottes super-durables ou durables, mais beaucoup de gens achètent ces bottes parce qu'elles sont de toute façon des Doc Martens. Et elles vont être confortables, elles vont durer décemment longtemps, donc la plupart des gens vont être heureux avec elles.

Narrateur : Nous avons contacté Doc Martens à propos de ces commentaires. Et leur porte-parole nous l'a dit : Peu importe le matériel, le style de Doc Martens a perduré. Et depuis 2002, la popularité de la marque est montée en flèche. L'image contre-culturelle qui l'a rendue si célèbre est restée jusqu'à aujourd'hui, bien que la botte fabriquée dans une petite ville britannique soit devenue une icône internationale.

Et pour les fans, cela peut être une obsession. Au fil des années, l'entreprise est passée de la production d'une seule boots en 1960 à la production d'environ 250 modèles chaque année. Et à mesure que sa popularité s'est accrue, la concurrence a fait de même. Ces dernières années, Doc Martens a intenté des poursuites contre Urban Outfitters, Vans, Boohoo et d'autres pour tenter de protéger son emblématique modèle de botte.

En 2014, l'entreprise a été vendue par la famille et rachetée par la société de capital-investissement Permira. Depuis cette reprise, le prix des chaussures a augmenté de près de 25 % et les bénéfices ont augmenté de 70 % entre 2018 et 2019, en grande partie grâce au succès de leur gamme de produits végétaliens.

Et bien que les boots soient passées du statut de botte d'ouvrier anglais à celui d'icône de la mode mondiale, leur style a perduré et leurs fans dévoués ne vont nulle part.

Nous n'avons modifié aucun matériel ou procédé de fabrication qui pourrait compromettre la qualité de nos produits. Et lorsque des changements de spécifications sont intervenus, ils ont été faits pour améliorer nos produits emblématiques et pour garantir que nous améliorions l'expérience des porteurs. Nous avons retiré la tige en 2000 après avoir réalisé qu'elle n'améliorait pas l'intégrité structurelle de nos bottes. En 2005, nous avons remplacé le feutre par un matériel de meilleure qualité. Les bottes des années 90 référencées ainsi que notre gamme actuelle Made in England ont une épaisseur de cuir de 1,8 mm, alors que notre gamme principale a une épaisseur de 1,6 mm.

Version originale : Charlie Floyd/Business Insider.

A voir aussi - Pourquoi les parkas Canada Goose coûtent si cher

Découvrir plus d'articles sur :