Publicité

Voici pourquoi vous devriez arrêter de consulter vos emails en dehors de vos heures de travail

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Voici pourquoi vous devriez arrêter de consulter vos emails en dehors de vos heures de travail
Répondre à vos emails en dehors de vos heures de travail peut conduire à un épuisement professionnel. © Getty Images
Publicité

Il est souvent tentant de consulter sa boîte mail le week-end ou en dehors de ses heures de travail. Il est facile de laisser ses courriels professionnels s'immiscer dans sa vie personnelle, mais de nouvelles données indiquent les conséquences que cela peut avoir sur votre santé. Une étude a révélé une corrélation entre le fait de répondre en dehors des heures de travail et des niveaux de stress plus élevés. Des chercheurs du Centre for Workplace Excellence de l'Université d'Australie du Sud ont interrogé 2 000 universitaires et les employés de 40 universités entre juin et novembre 2020.

Ils ont évalué leurs habitudes de consommation numériques et la manière dont celles-ci affectaient leur équilibre entre vie professionnelle et vie privée, leur santé et leurs niveaux de sommeil. Ils se sont concentrés sur le secteur universitaire parce que ces sujets traitent généralement un grand nombre d'e-mails dans le cadre de leurs fonctions quotidiennes. Mais ils pensent que les résultats pourraient s'appliquer de manière générale aux travailleurs d'autres secteurs.

À lire aussi — L'Islande a testé la semaine de 4 jours et les résultats sont très prometteurs

Plus de la moitié des personnes interrogées, soit 55 %, ont admis contacter leurs collègues au sujet de leur travail le soir. Quelque 30 % ont déclaré avoir contacté des collègues pour leur travail le week-end et s'attendaient à une réponse le jour même. Les chercheurs ont constaté une corrélation générale entre l'utilisation du courrier électronique en dehors des heures de travail et des niveaux de stress plus élevés. Ils ont également constaté que le problème était particulièrement récurrent chez les managers.

Un cinquième des personnes interrogées ont déclaré avoir des supérieurs hiérarchiques qui attendaient une réponse en dehors des heures de travail. Les employés qui se sentaient obligés de répondre à ces managers insistants ont signalé des niveaux de stress psychologique plus élevés (70,4 % contre 45,2 %) que les autres, ainsi qu'une augmentation des niveaux d'épuisement émotionnel (63,5 % contre 35,2 %). Les maux de tête, les douleurs dorsales et les autres problèmes de santé physique signalés étaient également plus élevés, de près du double.

Les résultats étaient similaires lorsque ces personnes étaient contactées par des collègues de travail. Dans un résumé des résultats, publié dans The Conversation, les chercheurs suggèrent que la culture d'entreprise joue un rôle important dans l'influence des habitudes de messagerie électronique et que la négociation d'horaires de travail plus clairs pourrait être une solution.

À lire aussi — Les conseils d'un ancien négociateur du RAID pour gérer l'agressivité et le stress au travail

Les longues journées de travail nuisent à votre santé

Les chercheurs n'ont pas dissuadé les employés et leurs supérieurs de consulter leurs mails pour autant, mais mettent en garde contre les conséquences d'un surmenage. Ils soulignent également les effets néfastes que peuvent avoir un temps d'écran considérable sur la santé physique et mentale d'une personne, ce dont nous prenons de plus en plus conscience. Si elle n'est pas bien gérée, la réponse aux e-mails en dehors des heures de travail peut minimiser le temps de récupération d'une personne entre les périodes de travail, ce qui peut avoir un impact sur sa vie sociale ou la quantité d'exercice qu'elle fait, par exemple.

En 2016, une étude des chercheurs de l'Université de Californie, du MIT et de Microsoft a suivi le rythme cardiaque d'une catégorie d'actifs appelée "knowlege workers" (scientifiques, avocats, pharmaciens, architectes, ingénieurs et professeurs d'université) pendant 12 jours. Elle a révélé qu'en général, pour chaque heure passée sur les emails, les niveaux horaires de stress étaient plus élevés. L'étude a également constaté que les réponses groupées à plusieurs destinataires étaient plus pratiques.

En 2021, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé que 745 000 personnes étaient décédées de maladies cardiaques ou d'accidents vasculaires cérébraux directement influencés par de longues heures de travail en 2016. En 2017, le gouvernement français a fait du "droit à la déconnexion" une obligation légale pour les travailleurs. Les entreprises de plus de 50 employés doivent rédiger une charte de conduite spécifiant clairement les plages horaires pendant lesquelles les employés sont censés répondre aux e-mails.

Version originale : Stephen Jones/Insider

À lire aussi — Les 10 patrons les plus appréciés de leurs salariés en France

Découvrir plus d'articles sur :