Publicité

Voici quand et comment observer l'éclipse partielle du 10 juin

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Voici quand et comment observer l'éclipse partielle du 10 juin
L'éclipse solaire sera très partiellement visible entre 11h55 et 12h20, en fonction de la localisation. © Matt Nelson/Unsplash
Publicité

C'est la première de l'année et elle sera très partiellement visible en France : une éclipse annulaire de Soleil aura lieu le 10 juin à la mi-journée. Ce moment où la Lune se glisse lentement vers le Soleil intervient en période de nouvelle Lune et uniquement lorsque la Terre, la Lune et le Soleil sont parfaitement alignés. Lorsque le diamètre de la Lune paraît plus petit que celui du Soleil, comme ce sera le cas le 10 juin, les personnes qui se trouveront dans la bande de centralité de l'éclipse pourront observer un anneau brillant qui entoure la Lune, d'où le nom d'éclipse "annulaire". La dernière éclipse partielle de soleil s'est produite le 20 mars 2015, pour la prochaine, il faudra patienter jusqu'en octobre 2022.

Ce phénomène astronomique sera observable dans une bande de 520 km de large, "du nord-est du Canada à l'extrême est de la Russie, en passant par le nord-ouest du Groenland et le pôle Nord', indique l'Observatoire de Paris. L'obscuration sera de 87,8% au maximum de l'éclipse, sur sa ligne de centralité, mais en France métropolitaine, cette éclipse sera beaucoup moins visible et n'aura pas d'incidence sur la luminosité ambiance : à son maximum — entre 11h55 et 12h20, en fonction de la localisation —, le pourcentage d'obscuration ne sera que de 0,2% à Ajaccio, de 13,2% à Paris, 17,8% à Brest. C'est à Saint-Pierre-et-Miquelon que le phénomène sera le plus visible pour la population française, puisque l'obscuration atteindra 67,1% à son maximum à 7h34 (heure locale).

À lire aussi — Les plus belles photos de l'éclipse solaire du 26 décembre et de 'l'anneau de feu'

L'Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides (IMCCE) a mis en ligne une carte interactive, qui permet de visualiser les circonstances globales de l'éclipse en fonction de l'endroit où on se trouve. Pour l'observation directe, les précautions sont de mise : jamais à l'œil nu, ni avec des lunettes de soleil, qui ne sont pas assez protectrices, mais avec des équipements dédiés, type lunettes spéciales éclipses — neuves et homologuées CE.

L'Observatoire de Paris propose de suivre en direct l'éclipse partielle du 10 juin, depuis sa chaîne Youtube.

À lire aussi — L'espace en 2021 : les grandes missions vers Mars, éclipses, vols d'astronautes et lancements de fusées à surveiller cette année

Découvrir plus d'articles sur :