Voici quel est le meilleur opérateur mobile pour regarder Netflix ou YouTube entre Orange, Free, Bouygues et SFR, selon l'Arcep

Pour la neuvième année consécutive, Orange arrive en tête de l'étude. ROBIN WORRALL/ Unsplash

Comme tous les ans depuis 20 ans, l'Arcep publie son baromètre annuel sur la qualité du réseau mobile des différents opérateurs de télécommunications. Et première constatation, les débits internet mobiles chez les quatre opérateurs français ont considérablement augmenté cette année. L'Arcep a effectué "plus d'1,5 million de mesures sur les réseaux 2G, 3G et 4G sur l'ensemble du territoire" et a constaté que le débit moyen en France était désormais de 45 Mbit/s, contre 30 Mbit/s en 2018. Une bonne nouvelle pour les amateurs de vidéos en ligne. 

Néanmoins, de fortes disparités existent entre les opérateurs lorsqu'il s'agit d'utiliser des services comme Netflix, Amazon Prime Video ou Youtube. Et c'est Orange qui tire son épingle du jeu : 84% des vidéos ont pu être visionnées pendant deux minutes avec une qualité "parfaite". Cette proportion tombe à 83% avec Bouygues, 79% avec SFR et 68% avec Free. L'opérateur de Xavier Niel est aussi à la traîne en ce qui concerne la navigation sur le web : 77% des pages se chargent en moins de 10 secondes, contre 89% pour SFR, 91% pour Orange et 92% pour Bouygues.

Plus globalement, c'est l'opérateur historique Orange qui sort grand gagnant cette édition du baromètre. Orange est classé numéro 1 et/ou numéro 1 ex-aequo en ce qui concerne la voix, les SMS et l'internet mobile. Suivent ensuite dans l'ordre Bouygues, SFR puis Free. "Pour la neuvième fois de suite, Orange a le meilleur réseau mobile", s'est félicité l'opérateur dans un communiqué. L'ancienne entreprise publique affiche les meilleurs résultats globaux puisque son débit descendant moyen est de 57 Mbit par seconde, contre 45 pour Bouygues, 42 pour SFR et 34 pour Free. Un résultat peu surprenant lorsque l'on sait qu'Orange dispose du plus gros réseau d'antennes 4G. 

Globalement, Free est en deçà de ses concurrents

"Bouygues Telecom tend à s'affirmer comme deuxième opérateur de qualité (…) SFR progresse (…) Free s'améliore fortement, mais reste sensiblement en retrait", commente l'Arcep. Car malgré ses investissements dans le déploiement d'un réseau sans fil, l'entreprise de Xavier Niel reste derrière ses concurrents au niveau des services voix et SMS. "Free Mobile est derrière (70% des appels de deux minutes sont en qualité parfaite), pénalisé par l'absence d'appels haute définition en 4G", précise l'Arcep. Il est devancé par SFR (78%), Bouygues (79%) et Orange (80%).

A lire aussi — L'Arcep met en demeure Orange d'améliorer son service de téléphonie fixe et elle a un argument massue à 1 Md€ pour se faire obéir

L'Arcep souligne également qu'il existe des disparités encore fortes d'un territoire à un autre. Dans son étude, l'autorité a divisé le territoire français en trois catégories. On trouve d'abord les 15 plus grandes agglomérations françaises (qui ont un débit descendant moyen de 62 Mbit/s), les agglomérations entre 10 000 et 400 000 habitants (46 Mbit/s) et les communes de moins de 10 000 habitants (28 Mbit/s). Evidemment plus la ville est petite, plus sa couverture est décevante. L'Arcep invite donc à consulter les mesures effectuées zone par zone sur le site internet monreseaumobile.fr. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Xavier Niel maintient sa confiance en Huawei via Monaco Telecom. Et il n'est pas le seul en France

VIDEO: 6 astuces scientifiques pour vous aider à vous endormir