Publicité

Voici quelques conseils simples pour empêcher que vos données en ligne soient utilisées contre vous

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Voici quelques conseils simples pour empêcher que vos données en ligne soient utilisées contre vous
Il est important de savoir quel type de traces, ou empreinte numérique, vos activités en ligne laissent derrière elles. © Yagi Studio/Getty Images
Publicité

Internet étant profondément imbriqué dans presque tous les aspects de la vie moderne, il est difficile d'éviter d'avoir une certaine présence en ligne. Les traces de vos activités en ligne sont appelées "empreinte numérique".

Celle-ci s'apparente aux traces que vous pouvez laisser après avoir fait du camping, comme les restes d'un feu de camp, les restes de votre repas et le chemin que vous avez tracé dans les bois lors d'une randonnée. Dans le cas de votre empreinte numérique, les preuves que vous laissez derrière vous sont des données. Cette empreinte se divise en deux grandes catégories, selon que vous laissez une empreinte numérique "active" ou "passive".

À lire aussi — Cyberattaques : voici les différentes méthodes criminelles pour voler des données

Les différents types d'empreintes numériques

Une empreinte numérique active est intentionnelle et volontaire. Il s'agit de données que vous laissez sur internet parce que vous en aviez l'intention.

Voici quelques exemples courants de données intentionnelles :

  • Les courriels et les messages texte
  • Les formulaires en ligne que vous remplissez et soumettez
  • Les commentaires que vous avez laissés sur des articles ou des vidéos
  • Les articles de blog et sites web personnels
  • Les posts de réseaux sociaux, les mises à jour de statut, photos et vidéos.

Gardez à l'esprit que si vous avez intentionnellement créé ces données, vous n'aviez peut-être pas l'intention qu'elles soient éternelles ou que d'autres personnes puissent les utiliser à des fins non prévues.

Si vos comptes de réseaux sociaux sont publics, n'importe qui peut voir et accéder à vos photos personnelles.  AJ_Watt/Getty Images

De même, votre empreinte numérique passive est créée par vos données involontaires, c'est-à-dire les données que vous laissez derrière vous sans le vouloir ou sans en avoir le choix.

Les données non intentionnelles peuvent être :

  • Des cookies et des données de suivi créés par votre activité de navigation sur Internet.
  • Des données de géolocalisation générées lorsque vous utilisez des cartes et d'autres applications qui peuvent suivre votre position.
  • Votre adresse IP, votre adresse e-mail et d'autres informations personnelles qui peuvent être associées à vos activités en ligne.
Des traces de données sont laissées derrière vous lorsque vous utilisez des applis de navigation sur votre téléphone.  Nick Bastone/Business Insider

Les risques de laisser une empreinte numérique

Votre empreinte numérique peut en dire long sur vous. Dans certains cas, ces données sont utilisées à des fins légitimes, par exemple pour permettre aux propriétaires de sites web et aux annonceurs de glaner des informations sur vos habitudes en ligne et vos préférences d'achat afin de mieux répondre à vos besoins.

Presque tous les sites web sur Internet vous suivent d'une manière ou d'une autre.  Luis Alvarez/Getty Images

À lire aussi — Comment utiliser les réseaux WiFi publics en toute sécurité et protéger vos données

Mais votre empreinte numérique peut également être utilisée par des pirates, des criminels, des escrocs et d'autres acteurs malveillants. Voici quelques-uns des risques les plus importants associés aux données que vous laissez derrière vous en ligne :

  • Vol d'identité : Le risque le plus important auquel les internautes sont confrontés est sans doute le vol d'identité, qui peut se produire si l'on laisse suffisamment d'informations personnelles et sensibles en ligne.
  • Spear phishing et autres fraudes : Les criminels peuvent parfois glaner suffisamment d'informations sur une personne pour la cibler à des fins de fraude. Dans le cas du "spear phishing", un criminel peut contacter une victime et prétendre être quelqu'un qu'elle connaît (patron, collègue, parent) pour lui demander de l'argent ou d'autres objets de valeur.
  • La publicité : Il s'agit généralement d'une utilisation légitime de votre empreinte numérique, mais de nombreuses personnes refusent d'être suivies à des fins publicitaires.
  • Enquêtes d'employeurs : Les employeurs potentiels (ou actuels) peuvent explorer vos publications sur les médias sociaux et vos autres activités en ligne pour obtenir des informations sur votre vie personnelle. Selon votre degré d'activité en ligne, votre vie privée peut être visible par le public. Certains employeurs pourraient être rebutés par la consommation récréative d'alcool et de drogues, les injures, les messages politiques ou religieux, etc.

Comment gérer et minimiser votre empreinte numérique

Il est inévitable que vous laissiez une empreinte numérique dans votre sillage en ligne, mais il existe des mesures que vous pouvez prendre pour la minimiser.

Voici quelques points à garder en tête :

  • Évitez d'utiliser votre adresse électronique principale lorsque vous créez des comptes sur des sites Web. Vous pouvez créer des adresses électroniques jetables afin qu'il soit plus difficile pour quelqu'un de se faire une idée cohérente de tous les sites et services que vous utilisez.
  • Soyez attentif aux paramètres de confidentialité de vos comptes de réseaux sociaux. Vous n'avez probablement pas besoin que votre vie personnelle soit complètement publique, alors n'en faites pas trop. Limitez vos publications sur Twitter, Facebook et Instagram aux seuls amis ou contacts proches et cessez d'utiliser les plateformes de réseaux sociaux qui ne vous permettent pas de le faire.
  • Séparez vos "personnes" privées et professionnelles. C'est une bonne idée d'utiliser des adresses électroniques différentes pour les activités purement personnelles et pour la recherche d'emploi et d'autres tâches professionnelles. Cela rend également plus difficile pour les employeurs de faire des recherches sur votre présence sur les réseaux sociaux.
Il est préférable de séparer vos comptes professionnels de vos comptes privés et personnels.  Klaus Vedfelt/Getty Images
  • Gérez votre réputation. Pensez à ce que vos messages publics et vos commentaires disent de vous. Utilisez une orthographe et une grammaire correctes, évitez d'être grossier ou blasphématoire et ne parlez pas trop de vous. Imaginez ce qu'un employeur potentiel penserait de vous s'il voyait ce que vous publiez.
  • Ne laissez pas les sites web vendre vos données. De plus en plus, les sites web ajoutent des outils de confidentialité qui vous permettent de refuser que vos informations personnelles soient vendues à des annonceurs ou partagées avec des partenaires. Vous devrez faire la chasse à ces options dès maintenant, si elles existent. Vous pouvez forcer Google à cesser de personnaliser vos annonces en utilisant sa page de paramètres publicitaires, par exemple. Vous pouvez faire la même chose sur Spotify en désactivant les annonces personnalisées sur sa page de confidentialité.
  • Ne vous fiez pas au mode "navigation privée". Le mode privé ou incognito de votre navigateur est pratique pour minimiser les données qu'il stocke localement sur votre propre PC, mais ne comptez pas sur lui pour agir sur votre empreinte numérique. Il n'a aucun effet sur les données stockées à votre sujet en ligne.

Version originale : Dave Johnson/Insider

À lire aussi — Apple affiche les données collectées par vos applis. Voici celles auxquelles il faut faire attention

Découvrir plus d'articles sur :