Le premier vol test de la navette de SpaceX qui transportera des astronautes vers l'ISS sera très 'dangereux' selon Elon Musk

La Crew Dragon de SpaceX. REUTERS/Steve Nesius

Le premier vol test de la Crew Dragon de SpaceX, censée transporter dans l'avenir des astronautes vers la Station spatiale internationale (ISS), doit avoir lieu le 17 janvier prochain, même s'il est fort probable que le lancement soit reporté pour résoudre des problèmes techniques et en raison du shutdown partiel aux Etats-Unis, rapporte le site Ars Technica.

Elon Musk, patron de SpaceX, a d'ailleurs tweeté ce week-end que ce lancement majeur aurait lieu dans plus ou moins un mois.  


De plus, dans une réponse adressée à un internaute, il a averti que ce vol test — sans équipage — sera "extrêmement intense. Les vols tests sont particulièrement dangereux, puisqu'il y a beaucoup de nouveau hardware" — de matériel.


SpaceX a déjà fait voler une première version du vaisseau Dragon vers l'ISS à 16 reprises, mais pour ce vol test, l'entreprise spatiale américaine a fait plusieurs modifications. Elle a notamment déplacé la localisation des panneaux solaires— qui ont été directement intégrés à l'engin après avoir été placés au niveau des ailes.

Interrogé par Ars Technica, Wayne Hale, consultant et membre du conseil consultatif de la NASA, a déclaré dans un email qu'Elon Musk ne faisait qu'énoncer l'évidence :

"Les premiers vols de nouveaux véhicules spatiaux comportent des risques inhérents. Le test, c'est une bonne chose, mais il a aussi ses limites. Il n'est jamais possible de tester l'ensemble du système intégré dans un environnement de vol complet. Les essais au sol et les essais d'environnement partiel donnent une certaine confiance, mais il n'y a pas d'essai comme un vol réel."

Pour son premier voyage, le véhicule Crew Dragon est censé automatiquement s'amarrer et désamarrer à l'ISS en orbite. Mais aucun astronaute ne sera à bord.

Ce vol test a pour principal objectif de montrer que le système peut voler en toute sécurité. Deux vols avec équipage sont prévus plus tard dans l'année — dont l'un en juin 2019.

La Crew Dragon a été imaginée et conçue pour la NASA pour l'aider à remplacer la flotte de vaisseaux de l'agence qui ne sont plus en service depuis 2011. Le but ultime est d'emmener des astronautes vers et depuis l'ISS et ainsi se passer des vaisseaux russes Soyouz de plus en plus coûteux.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Algorithme de prédiction des suicides de Facebook: voici comment l'entreprise utilise l'IA pour évaluer votre santé mentale à partir de vos messages

VIDEO: regardez des millennials goûter un Big Mac de McDonald's pour la première fois