Vous pouvez voler à bord de la Crew Dragon de SpaceX grâce à une nouvelle appli de la NASA, voici ce que ça donne

Capture d'écran de l'appli "Rocket Science : Ride 2 Station". NASA

Le premier vol habité avec la capsule Crew Dragon de SpaceX — censé permettre le transport des astronautes entre la Terre et la Station spatiale internationale (ISS) — devrait avoir lieu dès début 2020, peut-être même au premier trimestre, d'après Jim Bridenstine, l'administrateur de la NASA. D'ailleurs, SpaceX a réussi un test important ce mercredi 13 novembre 2019 avec sa capsule Crew Dragon : un test de mise à feu de son système d'éjection d'urgence, qui avait échoué la première fois, en avril dernier.

L'agence spatiale américaine n'a plus de véhicule propre pour transporter les astronautes en direction et en provenance de l'ISS depuis près de huit ans et dépend entièrement de la Russie et de ses capsules Soyouz. Pour mettre fin à cette dépendance, la NASA a choisi deux entreprises — SpaceX et Boeing — pour construire les futurs vaisseaux qui assureront la liaison entre la Terre et l'ISS.

En attendant les premiers vols habités à bord de la Crew Dragon de SpaceX et du CST-100 Starliner de Boeing, l'agence spatiale américaine a mis à la disposition du public une appli, "Rocket Science : Ride to Station", qui permet de savoir en quoi consiste un décollage à bord de l'un de ces vaisseaux. Le jeu est disponible sur iOS et sur desktop. Il permet de comprendre les différentes étapes d'une mission : vous pouvez choisir l'un des deux vaisseaux, le type de mission, les membres de l'équipage, assister au décollage et aux différentes étapes du lancement, avant de procéder à l'amarrage — en mode manuel ou automatique — à l'ISS.

L'appli n'a pas vocation à offrir une simulation de vol réaliste, avec des sensations tactiles et sensorielles — elle ne s'utilise pas avec un casque et des manettes de réalité virtuelle — mais plutôt à informer et à expliquer en quoi consiste un lancement de ce type. 

Nous avons testé l'appli pour savoir à quoi ressemblait le déroulement d'un vol habité à bord de la Crew Dragon de SpaceX.

Pour commencer, vous devez choisir votre niveau de difficulté. Selon le niveau de difficulté choisi, les options proposées par la suite peuvent varier. Par exemple, l'amarrage à l'ISS serait plus compliqué si vous choisissez le niveau difficile. Pour ce test, nous avons choisi le niveau facile. 

Capture d'écran de l'appli "Rocket Science : Ride 2 Station". NASA

Il faut ensuite choisir l'une des deux capsules qui vous amènera à bord de l'ISS. Vous avez de nombreuses informations d'ordre technique et général concernant la Crew Dragon de SpaceX et le CST-100 Starliner de Boeing. Nous choisissons la capsule de SpaceX.

Capture d'écran de l'appli "Rocket Science : Ride 2 Station". NASA

Les deux vaisseaux ont beaucoup de points communs : ils sont tous les deux réutilisables, peuvent transporter jusqu'à sept passagers et s'amarrer automatiquement à l'ISS. En revanche, pour le retour sur Terre, le Starliner doit atterrir sur un sol ferme pas dans l'océan contrairement au Crew Dragon. 

Il est désormais temps de choisir votre mission et les membres de l'équipage. Vous pouvez choisir de réparer un panneau solaire; faire des expériences en laboratoire; déployer des micro-satellites à l'aide d'un bras robotique; effectuer une sortie extra-véhiculaire de maintenance pour réparer ou installer du nouveau matériel sur l'ISS.

Capture d'écran de l'appli "Rocket Science : Ride 2 Station". NASA

Vous devez ensuite choisir les quatre membres de votre équipage. Selon la mission choisie, vous aurez besoin de certaines compétences spécifiques et devrez donc choisir les astronautes en fonction. Sur l'appli figurent seulement les astronautes de la NASA et non de l'Agence spatiale européenne, donc pas de Thomas Pesquet.

Capture d'écran de l'appli "Rocket Science : Ride 2 Station". NASA

Dans la réalité, les personnalités des astronautes sont aussi prises en compte pour former un groupe harmonieux et solide. Bernard Comet, qui travaille aujourd'hui à l'Institut de médecine et physiologie spatiales (Medes) à Toulouse, une filiale du Centre national d’études spatiales (CNES), avait expliqué à Business Insider France que pour constituer les groupes d'astronautes qui partent en mission ensemble, "on regarde déjà les capacités psychométriques, le comportement du candidat en groupe et on sélectionne des personnalités médianes, pas de grand émotifs par exemple".

Par exemple, pour mener à bien cette mission, qui consiste à cultiver de la nourriture dans l'espace, il vous faudra réunir les trois compétences suivantes : biologie, médecine et physique.

Capture d'écran de l'appli "Rocket Science : Ride 2 Station". NASA

Pour des missions d'exploration de longue durée, comme sur Mars, il faudra trouver des moyens de cultiver des pommes de terre et autres pour se nourrir sur place, car on ne pourra pas tout amener depuis la Terre. 

L'appli vous propose ensuite de comprendre les différentes parties qui composent une fusée — coiffe, première et second étages etc. —...

Capture d'écran de l'appli "Rocket Science : Ride 2 Station". NASA

... et de l'assembler vous-même via des simples drag & drop. 

Capture d'écran de l'appli "Rocket Science : Ride 2 Station". NASA

Une fois que le lanceur Falcon 9 est prêt, direction le complexe de lancement 39 A de la NASA, situé à Cap Canaveral en Floride pour le décollage. 

Capture d'écran de l'appli "Rocket Science : Ride 2 Station". NASA

Les conditions météorologiques semblent favorables puisque le lancement n'est pas reporté. En effet, des lancements sont souvent reportés en raison de vents violents par exemple. 

La fusée Falcon 9 s'envole !

Capture d'écran de l'appli "Rocket Science : Ride 2 Station". NASA

Capture d'écran de l'appli "Rocket Science : Ride 2 Station". NASA

On assiste ensuite aux séparations des étages de la fusée.

Capture d'écran de l'appli "Rocket Science : Ride 2 Station". NASA

Capture d'écran de l'appli "Rocket Science : Ride 2 Station". NASA

Capture d'écran de l'appli "Rocket Science : Ride 2 Station". NASA

Reste ensuite l'étape d'amarrage à l'ISS. Vous pouvez effectuer cette manœuvre en mode automatique ou manuel. Selon le niveau de difficulté choisi, cette étape sera plus ou moins compliquée. Pour que l'amarrage réussisse, il faut que la cible au milieu soit en vert. 

Capture d'écran de l'appli "Rocket Science : Ride 2 Station". NASA

Bienvenue à bord de l'ISS ! Et le jeu se termine ainsi. 

Capture d'écran de l'appli "Rocket Science : Ride 2 Station". NASA

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : SpaceX franchit une étape clé pour la sécurité des futurs astronautes à bord de la Crew Dragon

Est-ce vraiment dangereux d'épouser son cousin ?