Publicité

Warren Buffet adore comparer Jeux olympiques et investissements, ces citations le prouvent

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Warren Buffet adore comparer Jeux olympiques et investissements, ces citations le prouvent
Le milliardaire a comparé l'investissement au sprint, au plongeon et au saut en hauteur. © AP Images
Publicité

Warren Buffett pourrait bien être en train de regarder les Jeux olympiques cette semaine, étant donné que l'investisseur milliardaire et PDG du conglomérat Berkshire Hathaway a fait référence à cette compétition sportive à plusieurs reprises au cours des 25 dernières années.

Warren Buffett a évoqué les Jeux olympiques pour expliquer pourquoi il n'investit que dans des domaines qu'il comprend, pourquoi les meilleures affaires peuvent être les plus simples et pourquoi les évaluations d'actifs ne sont pas toujours fiables. À travers l'événement sportif, le patron de Berkshire a également mis en évidence les raisons pour lesquelles les marques paient si cher pour en être les sponsors et souligné que les patrons des plus grandes entreprises américaines ne sont pas tous choisis uniquement sur la base de leur mérite.

À lire aussi — Warren Buffet quitte son poste d'administrateur de la fondation Bill et Melinda Gates

Voici les 7 meilleures citations de Warren Buffett sur les Jeux olympiques, légèrement remaniées et condensées pour plus de clarté :

1. "Les Jeux olympiques sont un événement merveilleux. Plus il y a de gens qui y participent, mieux c'est. Tout compte fait, ils contribuent à un monde meilleur au fil du temps." (Assemblée annuelle des actionnaires de Berkshire en 2008)

2. "Si vous allez aux Jeux olympiques, si vous courez bien le 100 mètres, vous n'avez pas besoin de lancer le poids. Un autre gars peut lancer le poids, et vous obtiendrez quand même une médaille d'or si vous courez le 100 mètres assez vite. Nous essayons de rester dans notre cercle de compétences." (2006)

3. "Ce n'est pas comme le plongeon olympique où il y a un facteur 'degré de difficulté'. Si vous pouvez faire un plongeon très difficile, le gain est plus important si vous le faites bien que si vous faites un plongeon très simple. Ce n'est pas vrai dans les investissements. Vous êtes tout aussi bien payé pour le plongeon le plus simple, pour autant que vous l'exécutiez correctement. Et il n'y a pas de raison d'essayer de sauter d'une falaise alors que vous êtes tout aussi bien payé pour un simple plongeon sur le bord de la piscine et si vous y entrez sans faute." (1998)

4. "Nous cherchons des barres de 30 centimètres pas trop hautes à franchir, plutôt que des barres de 2 à 2,45 mètres permettant d'établir un record olympique. Et c'est très bien, parce qu'on est tout aussi bien payé pour des barres très basses." (1998)

5. "Les taux d'intérêt sont à la valeur des actifs ce que la gravité est à la matière. Vous avez eu cette incroyable réduction du bon du Trésor à court terme, et c'est l'étalon par rapport auquel les autres valeurs sont mesurées. Si je pouvais réduire l'attraction de la gravité d'environ 80%, je sauterais aux Jeux olympiques de Tokyo." (2021)

6. "Les PDG du Fortune 500 (classement des 500 premières entreprises américaines en fonction de leur chiffres d'affaires annuel, ndlt) ne sont pas sélectionnés comme les 500 membres de l'équipe olympique américaine d'athlétisme. Vous n'avez pas l'uniformité de la qualité supérieure que vous obtenez avec l'équipe olympique américaine dans n'importe quel sport. Ce n'est pas le cas pour les cadres supérieurs des entreprises américaines. Vous avez des gens très compétents, des gens formidables, comme Bill Gates. Mais vous obtenez aussi beaucoup de médiocrité."(1996)

7. "La vérité, c'est que l'un ou l'autre des deux grands sodas au cola qui va être vendu et s'est associé, disons, aux Jeux olympiques ou à Disney World, va perdre beaucoup d'argent, si on ne pense qu'en termes de contrats. Mais il y a cette association au fil des ans. Coca veut être là où les gens sont heureux et veut que les gens en aient conscience. Cela tend à être les événements sportifs — ce sont les Disneylands du monde". (2002)

Version originale : Theron Mohamed/Markets Insider

À lire aussi — Voici comment Warren Buffet a gagné une fortune et dépense ses milliards aujourd’hui

Découvrir plus d'articles sur :