Warren Buffett vise une acquisition 'éléphantesque' dans sa très attendue lettre annuelle aux actionnaires

Le patron de Berkshire Hathaway, Warren Buffett, en mai 2015. REUTERS/Rick Wilking

Warren Buffett, PDG de Berkshire Hathaway, a écrit dans sa lettre annuelle publiée samedi qu'il était toujours à la recherche d'une acquisition importante — mais que les cibles potentielles étaient encore trop coûteuses. Buffett a déclaré que dans les années à venir, lui et son vice-président, Charlie Munger, espéraient consacrer une grande partie de leurs excès de liquidités à "des activités que Berkshire détiendra de manière permanente". "Les perspectives immédiates pour cela, cependant, ne sont pas bonnes: les prix sont exorbitants pour les entreprises qui offrent de bonnes perspectives à long terme", a écrit Buffett. "Cette réalité décevante signifie que l'année 2019 nous fera probablement renforcer nos avoirs en actions négociables. Nous continuons néanmoins à espérer une acquisition éléphantesque".

Il a ajouté: "Même à nos âges de 88 et 95 ans — je suis le plus jeune —, cette perspective est la raison pour laquelle mon cœur et celui de Charlie continuent de battre plus vite. (Le simple fait d'écrire au sujet d'un possible achat important a fait augmenter mon pouls)".

Buffett avait fait une plainte similaire dans la lettre aux actionnaires de l'an dernier:

"Dans notre recherche de nouvelles entreprises indépendantes, les principales qualités qui ont nos faveurs sont les suivantes : des atouts concurrentiels durables, un management compétent de haut niveau ; de bons rendements sur les actifs corporels nets nécessaires à l'exploitation de l'entreprise, des possibilités de croissance interne avec des rendements attrayants et, enfin, un prix d'achat raisonnable. Cette dernière exigence s'est révélée un obstacle dans la quasi-totalité des dossiers que nous avons examinés en 2017, car les valorisations d'entreprises convenables, mais loin d'être spectaculaires, ont atteint des niveaux record."

Le géant basé à Omaha n'a pas fait d'acquisitions publiques monstres ces dernières années.

L'année dernière, HomeServices of America, l'une des sociétés affiliées à Berkshire Hathaway, a acheté une société immobilière résidentielle privée basée au Texas pour un montant non divulgué.

En 2014, Berkshire avait racheté les activités des piles Duracell de Procter & Gamble dans le cadre d'une transaction complexe à laquelle Berkshire avait cédé à Procter & Gamble 4,7 milliards de dollars (4,1 milliards d'euros) des actions P&G qu'elle détenait à l'époque.

La lettre aux actionnaires, publiée au même moment que les résultats trimestriels de Berkshire Hathaway, arrive un jour après que l'un des investissements de la société — Kraft Heinz — a plongé de 27% et entraîné des pertes estimées à 4 milliards de dollars (3,5 milliards d'euros) pour la société.

Version originale: Rebecca Ungarino/Markets Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le groupe de Warren Buffett a encore acheté des actions Apple — c'est son principal investissement

VIDEO: Les assistants audio sauvegardent tout ce que vous leur demandez — voici comment retrouver votre historique et le supprimer