Waymo

  • Waymo a organisé la première démonstration de sa technologie sans conducteur hors États-Unis.
  • Le site était le terrain d'essai de Fiat Chrysler Automobiles à Balocco, près de Turin en Italie.
  • Le patron de Waymo John Krafcik a présenté les résultats de son entreprise et a indiqué que l'entreprise pourrait se développer en Europe après son déploiement aux États-Unis.

Mercredi 6 juin 2018, le patron de Waymo, John Krafcik, a annoncé que l'entreprise avait entamé ses premiers tests sans conducteur en dehors des États-Unis. 

Waymo, anciennement appelé "projet Google Car", a présenté son système "niveau 4" au Balocco Proving Ground en Italie, exploité par Fiat Chrysler Automobiles, qui a fourni à Waymo des minivans Chrysler Pacifica à utiliser comme plateformes autonomes. La démonstration a eu lieu le 1er juin dernier, sans aucun conducteur humain au volant.

Le siège historique de Fiat se trouve depuis longtemps à Balocco, à quelques kilomètres de Turin.

La démonstration a été entièrement réalisée sous contrôle, et c'était la première apparition officielle de Waymo en dehors des États-Unis, où sa flotte de Pacifica est opérationnelle dans plusieurs villes. L'entreprise prévoit de lancer son service de taxi en cours d'année à Phoenix et a récemment annoncé que 62.000 Pacifica, équipées du "conducteur" radar-laser de Waymo, rejoindront la flotte au fur et à mesure.

Waymo a également conclu un partenariat avec Jaguar et 20.000 véhicules Jaguar I-PACE entièrement électriques vont être mis en service.

Selon l'entreprise, Waymo a fait 70 tours de piste à Balocco, avec les Pacifica qui ont détecté des piétons, d'autres véhicules, des cyclistes, des obstacles et des oiseaux.

Waymo pourrait introduire ses services en Europe

John Krafcik. Chip Somodevilla/Getty Images

L'entreprise n'a pas dévoilé ses plans d'expansion sur le continent européen, mais — lors d'une conférence de presse automobile à Turin — John Krafcik a déclaré que Waymo avait les moyens de s'introduire sur de nouveaux marchés et de conclure des partenaires supplémentaires pour sa technologie.

Waymo existe depuis 2009 et a dépassé les six millions de kilomètres d'autonomie, mais jusqu'en 2017, la société n'a pas évoqué la possible commercialisation de sa technologie, qui est pourtant considérée, selon les standards de l'autonomie, comme le "niveau 5", là où aucun contrôle humain traditionnel n'est nécessaire.

John Krafcik, vétéran de l'industrie automobile qui a rejoint Waymo en 2016, a récemment dévoilé de nombreuses informations sur les plans de l'entreprise. Il évoque maintenant quatre domaines clés: le service taxi, le transport de marchandises, davantage de transports publics et la mise à disposition de la technologie de Waymo aux partenaires par le biais d'accords de licence.

Version originale: Matthew DeBord/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Uber discute avec Waymo d'un partenariat dans la voiture autonome

VIDEO: D'anciens terrains d'usine ont été transformés en ferme — voici à quoi ça ressemble