Le patron du numéro 1 chinois de la vente en ligne lance un avertissement à la veille de l'arrivée de Donald Trump à Davos

Le patron du numéro 1 chinois de la vente en ligne lance un avertissement à la veille de l'arrivée de Donald Trump à Davos

Jack Ma, président exécutif d'Alibaba Group Holding, au Forum économique mondial de Davos, le 24 janvier 2018. REUTERS/Denis Balibouse

DAVOS, Suisse — Le président des Etats-Unis n'est pas encore arrivé à Davos mais il est déjà dans toutes les têtes et de nombreuses conversations.

Aussi, comment ne pas voir un message à peine voilé destiné à Donald Trump dans les déclarations de Jack Ma, le président du géant chinois du e-commerce, Alibaba, ce mercredi matin au Forum économique mondial. 

"Aujourd'hui, c'est très facile de lancer une guerre commerciale, mais c'est difficile d'en arrêter une", a indiqué l'entrepreneur chinois lors d'un panel dédié au e-commerce local dans un monde globalisé.

"J'ai peur et je suis préoccupé. N'utilisez pas le commerce comme une arme, mais comme une solution".

Les déclarations de Jack Ma arrivent au lendemain d'une décision de Washington d'installer des barrières douanières sur les machines à laver et les panneaux solaires, perçue comme le début d'une "guerre commerciale" contre l'Asie en général et la Chine en particulier. Pékin a exprimé son "ferme mécontentement". 

Donald Trump, qui avait promis un bras-de-fer économique avec la Chine lors de sa campagne électorale, vient aussi de recevoir un rapport d'enquête sur l'aluminium importé de Chine et a trois mois pour prendre des mesures anti-dumping

Egalement à Davos mercredi, le secrétaire américain au commerce Wilbur Ross a déclaré lors d'une conférence de presse qu'il "y a toujours eu des guerres commerciales. La différence c'est qu'aujourd'hui les troupes américaines montent au front."

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Une menace à 226.000Mds$ plane sur les marchés financiers, selon l'économiste française Hélène Rey

Prendre la parole en public n'est pas facile, cette technique devrait vous aider à vous souvenir de votre discours

Contenu Sponsorisé

3 questions aux vainqueurs du concours d'innovation L’Oréal Brandstorm 2019

  1. Les geurres commerciales existent depuis toujours. Aussi, malgré la bonne soi disant entente entre ces deux puissances, cela ne les empêche pas de se faire la guerre entre eux.

Laisser un commentaire