Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

WhatsApp propose de vérifier les informations des messages transférés pour lutter contre les fakenews

WhatsApp propose de vérifier les informations des messages transférés pour lutter contre les fakenews
© Rafael Henrique/SOPA Images/LightRocket via Getty Images

WhatsApp a mis en place une fonctionnalité permettant aux utilisateurs de vérifier le contenu des messages transférés de nombreuses fois. Une loupe apparaîtra désormais à côté des messages qui ont été envoyés à cinq personnes ou plus, selon un article du blog de l'entreprise publié lundi 3 août. Les utilisateurs peuvent cliquer sur l'icône et être redirigés vers leur navigateur web pour rechercher des articles de médias qui éclairent davantage le sujet abordé dans les messages.

Selon le billet de blog, les utilisateurs peuvent exporter le message directement dans leur navigateur web pour rechercher plus facilement d'autres sources d'information, WhatsApp ne verrait alors pas le message lui-même. Cette fonctionnalité, appelée "recherche sur Internet", a été lancée lundi aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Espagne, en Italie, en Irlande, au Brésil et au Mexique. Aucune date n'a encore été communiquée pour le lancement de la fonctionnalité en France. WhatsApp n'a pas répondu immédiatement à la demande de commentaires de Business Insider US.

WhatsApp est l'un des nombreux réseaux sociaux qui s'est donné pour mission de lutter contre la désinformation sur sa plateforme, et cette nouvelle fonctionnalité est la dernière mesure mise en place par la société pour y parvenir.

WhatsApp a fixé une limite de 5 personnes au nombre de fois qu'un message peut être transféré d'un seul coup au début du mois d'avril suite à l'augmentation de fausses informations et de théories du complot qui circulaient concernant la pandémie de Covid-19. Un porte-parole de l'entreprise a déclaré à Business Insider US fin avril que WhatsApp a en effet constaté une baisse de 70 % du nombre de messages fréquemment transférés aux utilisateurs. WhatsApp ne peut pas lire les messages, mais le partage de messages privés en masse est un moyen de faciliter la diffusion de fausses informations.

Un symbole de double flèche apparaît également à côté d'un message transféré qu'un utilisateur reçoit s'il a été écrit par une personne qu'il ne connaît pas.

Facebook a acquis WhatsApp début 2014 pour 19 milliards de dollars.

Version originale : Katie Canales/Business Insider. Traduit de l'anglais par Albane Guichard.

A lire aussi — WhatsApp assure avoir réduit de 70% le transfert de messages viraux suites à ses mesures anti fake-news

Découvrir plus d'articles sur :