Jeunes migrants honduriens rechargeant leurs smartphones, au Guatemala, le 17 janvier 2019. REUTERS/Jose Cabezas

Le service de messagerie WhatsApp a décidé de limiter la possibilité de transférer un message à seulement cinq destinataires. Cette mesure vise à lutter contre la désinformation et la propagation de fausses rumeurs. 

"Nous imposons une limite de cinq messages dans le monde entier à compter d'aujourd'hui", a déclaré lundi Victoria Grand, la vice-présidente de la plateforme chargée de la communication, lors d'un événement organisé à Djakarta, rapporte Reuters. 

WhatsApp, qui compte environ 1,5 milliard d'utilisateurs à travers le monde, avait déjà limité en août dernier à 20 personnes ou groupes le nombre de destinataires pouvant recevoir un message transféré. 

Le service de messagerie, racheté en 2014 par Facebook, tente d'enrayer son utilisation abusive pour diffuser de fausses informations, des vidéos sans contexte, des photos détournées, voire des canulars audio, sans qu'il soit possible de détecter leur origine ni d'estimer leur portée.

La décision de WhatsApp intervient notamment après que la propagation de rumeurs sur les médias sociaux ont conduit à des meurtres et des tentatives de lynchage en Inde, souligne Reuters. 

La messagerie cryptée de bout en bout permet à des groupes pouvant réunir des centaines d'utilisateurs d'échanger des contenus sans que personne ne vérifie les rumeurs ou informations communiquées. 

WhatsApp doit déployer à partir de lundi une mise à jour pour activer la nouvelle limite de transfert, a déclaré à Reuters Carl Woog, son chef des communications. Les utilisateurs d'Android recevront en premier la mise à jour, suivis des utilisateurs du système d'exploitation iOS d'Apple.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Facebook travaillerait sur une crypto-monnaie pour WhatsApp

VIDEO: Ces croissants aux couleurs de l'arc-en-ciel font un carton à Londres — un hôtel 5 étoiles s'est même mis à en vendre