Les documents publiés mardi par WikiLeaks prétendent prouver que la "CIA a perdu le contrôle de la majorité de son arsenal de piratage".

D'après les documents de WikiLeaks, il semblerait que la CIA a des équipes dédiées pour craquer les produits Apple, dont le système d'exploitation iOS des iPhones et iPads, et même les routeurs Airport.

Les documents de Wikileaks portent à croire que l'agence de renseignement américaine aurait eu accès à des bugs et failles inconnus et non-signalés dans iOS. 

"Alors que notre analyse initiale montre que nombre de problèmes révélés aujourd'hui étaient déjà corrigés dans la dernière version d'iOS, nous allons continuer à travailler rapidement pour corriger toute autre vulnérabilité repérée", a indiqué Apple dans un communiqué.

Les 7818 pages web et des fichiers de WikiLeaks, il y a aussi des preuves que la CIA a des outils pour accéder à des terminaux Android, des smart TV et d'autres ordinateurs.

'Rien d'intéressant ou de neuf' 

Au premier regard, les documents semblent authentiques, ont déclaré des professionnels de la sécurité à Business Insider et au New York Times.

Screen Shot 2017 03 07 at 11.21.13 AM

Une capture d'écran des prétendue programmes dont la CIA était au courant. WikiLeaks

Will Strafach, un professionnel de la sécurité avec une grande expérience avec iOS, et directeur général de Sudo Security Group, a mis en doute ces "fuites iOS de la CIA" sur Twitter, disant qu'il n'y avait"rien d'intéressant ou nouveau".

"Jusqu'à présent, il n'y a aucun motif de préoccupation", a indiqué Will Strafach à Business Insider.

"Ils ont certainement une vulnérabilité sur la fonction recherche mais rien qui ne devrait être une préoccupation pour un utilisateur de la dernière version iOS."

Apple corrige régulièrement ce genre d'anomalies et de potentiels programmes que la CIA aurait prétendument installé. Pour un maximum de sécurité, vous devriez mettre à jour la dernière version du système iOS pour votre iPhone ou iPad dans Réglages > Général > Mise à jour logicielle

Dans une déclaration accompagnant la fuite des documents, WikiLeaks affirme qu'il y avait un groupe au sein de la CIA dédié au piratage des iPhones et iPads. WikiLeaks écrit:

"Malgré une part minoritaire de l'iPhone (14,5%) sur le marché mondial des smartphones en 2016, une unité spécialisée de la CIA, au sein de la branche développement mobile, produit des virus pour infecter, contrôler et extraire des données des iPhones et d'autres produits Apple équipés d'iOS, tels que les iPads. L'intérêt disproportionné sur l'iOS s'explique peut être par la popularité de l'iPhone parmi les elites sociales, politiques, diplomatiques et économiques".

WikiLeaks

Un fichier nommé "iOS Team Projects and Tools and Vulnerabilities/Exploits". WikiLeaks

Dans les documents publiés, supposés issus du CIA Center for Cyber Intelligence, WikiLeaks précise avoir supprimé tout bout de code qui pourrait être utilisé comme "cyberarme" et toute information permettant d'identifier des cibles de la CIA.

Le porte-parole de la CIA Dean Boyd a indiqué au New York Times: "Nous ne commentons pas l'authenticité ou le contenu de supposés documents de renseignement."

Version originale : Kif Leswing/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : La société Blue Origin créée par Jeff Bezos s'allie avec Eutelsat pour développer ses lanceurs spatiaux réutilisables

VIDEO: Il existe une île au milieu de l'Océan Pacifique composée de 80.000 tonnes de déchets