Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

'Wonder Woman 1984' fait un flop au box office chinois avant sa sortie sur HBO Max

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

'Wonder Woman 1984' fait un flop au box office chinois avant sa sortie sur HBO Max
Gal Gadot en Wonder Woman dans "Wonder Woman 1984" © Clay Enos/DC Comics/Warner Bros.

Après des mois d'attente, "Wonder Woman 1984" est finalement sorti en salle ce week-end dans 32 pays. Mais le film a fait un flop au box-office. La suite de la Warner Bros n'a rapporté que 38,5 millions de dollars ce week-end, avant son lancement aux États-Unis vendredi, où il sera diffusé simultanément dans les salles et en streaming sur HBO Max. La société de production a refusé de s'exprimer sur le sujet.

En Chine, où le marché du cinéma est en plein essor, le film n'a rapporté que 18,8 millions de dollars. C'est la moitié des 37 millions de dollars du week-end d'ouverture du premier "Wonder Woman" en 2017. "Nous aurons une meilleure idée de la réaction du public à 'Wonder Woman 1984' ce week-end, mais si les recettes internationales sont une indication — et elles le sont généralement — les recettes du box-office américain seront maigres", a regretté Jeff Bock, analyste des médias.

A lire aussi — Les 15 meilleurs films de Noël à voir sur Disney+

En France métropolitaine, le long-métrage sortira dans les cinémas quand ils seront autorisés à réouvrir. Il pourra être projeté en salles dès le 25 décembre en outre-mer.

De nombreux cinémas aux États-Unis sont actuellement fermés en raison de la pandémie. Les chaînes Regal et Cineworld ont par exemple fermé tous leurs sites aux États-Unis et au Royaume-Uni. La pandémie de coronavirus est en partie à l'origine du lancement décevant de ce film. Mais "Wonder Woman" n'est pas le premier film hollywoodien à décevoir en Chine cette année, car "Mulan", qui devait y faire un tabac, n'a rapporté que 40 millions de dollars au total.

Néanmoins, les films locaux ont connu de superproductions dans le pays, et le box-office chinois est passé cette année devant celui des Etats-Unis, devenant le plus important au monde. Le long métrage chinois "Eight Hundred" est le film qui a rapporté le plus d'argent au monde cette année avec une recette de 461 millions de dollars, dont la quasi-totalité provient de son pays d'origine. "My People, My Homeland" et "Jiang Ziya: Legend of Deification", tous deux des films chinois, ont récolté plus de 150 millions de dollars chacun en octobre.

Selon Shawn Robbins, l'analyste en chef de Box Office Pro, le film a moyennement plu ce week-end en Chine. "The Rescue", une sortie locale, a également déçu avec 36 millions de dollars. Les recettes marketing de "Wonder Woman 1984" avaient été réduites pendant la pandémie, a-t-il dit.

"Ce n'était pas un lancement normal, même pour un marché qui est en avance sur la courbe de reprise de la pandémie", analyse Shawn Robbins. Jeff Bock a rappelé que la Chine "n'était pas le filet de sécurité d'Hollywood". Il ajouté qu'il serait intéressant de suivre l'accueil de "Fast and Furious 9", dans les salles en avril, car ce blockbuster fait partie d'une franchise à l'attrait mondial énorme, et pèse en général sur le marché.

Les téléchargements illégaux pourraient se multiplier

Avec le lancement de "Wonder Woman 1984" sur HBO Max vendredi, les risques de piratage pour l'international sont accrus. Et ça pourrait être le cas pour tous les films de Warner Bros l'année prochaine qui seront diffusés sur HBO Max le jour de leur sortie aux Etats-Unis (ces productions seront diffusées dans les salles internationales comme prévu, là où HBO Max n'est pas disponible).

"Les craintes que ce film devienne l'un des contenus les plus piratés de l'histoire sont désormais bien plus grandes", a averti Shawn Robbins. "Une copie haute définition du film sera disponible d'ici quelques jours dans tous les pays".

Dans un rapport publié vendredi, la société d'analyse de piratage Muso a suggéré d'autoriser le "téléchargement légal" du film "à un prix abordable" à l'instar de ce qu'Universal a fait avec "Trolls" : World Tour" au début de la pandémie. Ces initiatives pourraient potentiellement réduire le piratage.

Mais HBO Max n'est pas encore disponible en dehors des États-Unis et ne se développera pas avant fin 2021.

Le PDG de Muso, Andy Chatterley, a déclaré au Hollywood Reporter dans un article publié vendredi : "Si un film est visionné aux États-Unis sur HBO Max, une copie pirate de haute qualité sera disponible sur tous les sites de téléchargements du monde le même jour".

Il a ajouté que le taux de piratage augmenterait "inévitablement" l'année prochaine, car la Warner Bros. sort la totalité de sa liste de films en salles sur HBO Max. En dépit des craintes liées au piratage, Jeff Bock a déclaré que la performance décevante de "Wonder Woman 1984" pourrait signifier que Warner Bros a fait le bon choix en distribuant son film sur HBO Max.

"Cela va être difficile de diffuser des blockbusters dans le monde, surtout au début de l'année et peut-être en 2021", a déploré Jeff Bock. "Si cela s'avère être le cas, alors cela relèvera même de l'exploit", a-t-il ajouté.

Version originale : Travis Clark/Business Insider

A lire aussi - De 'Matrix 4' à 'Suicide Squad', Warner Bros. va sortir tous ses films de 2021 sur HBO Max en même temps qu'au cinéma

Découvrir plus d'articles sur :