Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Woody Allen va publier ses mémoires et ça scandalise son fils Ronan Farrow, qui partage le même éditeur

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Woody Allen va publier ses mémoires et ça scandalise son fils Ronan Farrow, qui partage le même éditeur
© Europa Press News/Getty Images

Le journaliste américain Ronan Farrow, à l'origine d'une partie des révélations sur Harvey Weinstein, claque la porte de son éditeur, Hachette. La raison ? La filiale du groupe français Lagardère vient d'annoncer qu'il allait publier les mémoires de son père, Woody Allen. Le réalisateur de 84 ans est accusé depuis 1992 d'abus sexuels par sa fille adoptive, Dylan Farrow, alors qu'elle avait 7 ans. Elle a le soutien de Ronan Farrow, qui a de puis des années pris ses distances avec son père.

"J'ai été déçu d'apprendre par la presse que Hachette, mon éditeur, a acquis les mémoires de Woody Allen après qu'un autre grand éditeur ait refusé de le faire", s'est étonné le journaliste dans un communiqué publié sur Twitter le mardi 3 mars. Il reproche ensuite à l'éditeur d'avoir "caché cette décision" à lui "ainsi qu'à ses propres employés alors que nous travaillions sur 'Catch and Kill' — un livre sur la façon dont les hommes puissants, dont Woody Allen, évitent de rendre des comptes pour des abus sexuels."

Sorti en octobre dernier, "Catch and Kill" évoque les dessous de son travail d'enquête pour révéler les accusations de harcèlement et d'agression sexuelle dont fait l'objet Harvey Weinstein, qui vient d'être reconnu coupable par un jury new-yorkais. Succès d'édition, l'ouvrage est édité par la maison Little, Brown and Company, filiale d'Hachette et traduit en français chez Calman-Levy sous le titre "Les Faire Taire".

Ronan Farrow reproche à l'éditeur de ne pas avoir contacté sa soeur Dylan pour comparer sa version à celle de son père adoptif, ce qui est, pour lui, "un manque fou de professionnalisme" et "de compassion pour les victimes d'agressions sexuelles".

"J'ai encouragé Hachette, par respect pour ses lecteurs, ses auteurs et sa réputation, à procéder à une vérification approfondie du récit de Woody Allen, en particulier de toute affirmation qui laisserait entendre que ma sœur ne dit pas la vérité", a-t-il ajouté. "J'ai également dit à Hachette qu'un éditeur qui se comporterait de cette manière est un éditeur avec lequel je ne peux pas travailler en bonne conscience."

L'éditeur Grand Central Publishing, filiale d'Hachette, avait annoncé lundi, à la surprise générale, avoir acquis les droits des mémoires du metteur en scène new-yorkais et leur publication prochaine, le 7 avril. Selon la maison d'édition, "Apropos of Nothing" ("À propos de rien"), est "un récit complet de la vie de Woody Allen, tant personnelle que professionnelle, et décrit son travail au cinéma, au théâtre, à la télévision, dans les boîtes de nuit et à l'écrit", écrit Grand Central Publishing sur son site. "Woody Allen parle également de ses relations avec sa famille, ses amis et les amours de sa vie."

Après deux enquêtes distinctes de plusieurs mois dans les années 90, le procureur du Connecticut en charge du dossier avait décidé de ne pas inculper le réalisateur. Il avait néanmoins déclaré publiquement toujours soupçonner Woody Allen mais avoir renoncé pour éviter à Dylan le traumatisme d'un procès à spectacle.

Soutenue par sa mère adoptive Mia Farrow et son frère Ronan, Dylan Farrow a renouvelé, début 2018, ses accusations, que Woody Allen a toujours réfutées.

Contactés par l'AFP, Grand Central Publishing et Hachette Book Group n'ont pas donné suite dans l'immédiat.

Découvrir plus d'articles sur :