Le patron d'un groupe de BTP français qui a perdu un chantier à 500M€ dit ce qu’on attend d’un chef quand les choses tournent mal

Le patron d'un groupe de BTP français qui a perdu un chantier à 500M€ dit ce qu’on attend d’un chef quand les choses tournent mal

Xavier Huillard, PDG de Vinci. Flickr/Ecole Polytechnique

Xavier Huillard dirige depuis 2010 le groupe Vinci, qui emploie plus de 183.000 personnes à travers le monde.

Le groupe de BTP français a perdu le chantier de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes dont il doit être le concessionnaire. En effet, l'Etat vient d'annoncer l'abandon de ce projet.

Un contrat énorme pour Vinci, compris entre 400 et 500 millions d'euros.

Nommé depuis deux ans parmi les meilleurs PDG selon la Harvard Business Review, cet ancien de l'Ecole Polytechnique a expliqué aux Echos quel était selon lui le rôle principal du patron si "les choses se tendent ou tournent mal": 

"Le job d'un patron est d'absorber l'angoisse de ses équipes et de leur restituer de l'énergie. Et pas l'inverse! Si les choses se tendent ou tournent mal, le patron est là pour soutenir, pour rassurer et garantir une responsabilité collective et solidaire."

Xavier Huillard a estimé que cela garantissait au final le succès de l'équipe dans son ensemble: 

"C'est la seule attitude à avoir pour que le collaborateur puisse prendre des initiatives audacieuses en toute sérénité. Le manager doit faire grandir son entourage sans faire à la place de ses équipes. Au final, le succès du patron est la conséquence directe du succès de ses collaborateurs."

Dans ce même entretien avec les Echos, le PDG de Vinci a par ailleurs estimé qu'aujourd'hui, il est devenu encore plus important pour une entreprise de "s'interroger sur le sens de son action, son projet et son utilité sociale" et que c'était selon lui "la condition indispensable pour embarquer les collaborateurs". 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Voici les entreprises qui recrutent le plus de jeunes diplômés en France en 2018

5 façons très utiles d'utiliser l'application Raccourcis de l'iPhone

  1. BAUGE

    Un exemple à prendre pour certain grand patron

  2. FROSE

    J'aime ce passage....

    Nommé depuis deux ans parmi les meilleurs PDG selon la Harvard Business Review, cet ancien de l'Ecole Polytechnique a expliqué aux Echos quel était selon lui le rôle principal du patron si "les choses se tendent ou tournent mal":

    "Le job d'un patron est d'absorber l'angoisse de ses équipes et de leur restituer de l'énergie. Et pas l'inverse! Si les choses se tendent ou tournent mal, le patron est là pour soutenir, pour rassurer et garantir une responsabilité collective et solidaire."

    Xavier Huillard

Laisser un commentaire