Xavier Niel envisage de proposer BFMTV en option payante sur les Freebox

Xavier Niel envisage de proposer BFMTV en option payante sur les Freebox

Xavier Niel, fondateur de Free. Flickr/TNS Sofres

Le conflit entre Free et Altice prend de l'ampleur. Lundi 26 août, peu avant minuit, l'opérateur fondé par Xavier Niel a coupé pour les Freebox le signal des chaînes BFM TV, RMC Découverte et RMC Story (ex-Numéro 23) appartenant au groupe présidé par Patrick Drahi. "Faute d’accord, aujourd’hui, nous devons donc arrêter la reprise intégrale et simultanée de la chaîne sur nos réseaux", a précisé Xavier Niel dans une tribune aux Echos. Toutefois, les abonnés à l'opérateur Free auront toujours la possibilité de regarder les chaînes d'Altice sur la TNT. Ils devront alors effectuer un branchement supplémentaire. 

"La TNT est en effet disponible sur toutes nos box. BFM TV est d'ailleurs aussi accessible au travers d'applications. Et sur Internet. Au travers de livestream légaux. Gratuitement", ajoute le milliardaire vice-président d'Iliad, la maison-mère de Free. En outre, Xavier Niel propose une autre solution pour "sortir de ce blocage". Il suggère une option payante pour que les abonnées de Free puissent regarder BFM TV via l'IPTV, la télévision par internet. 

"Nous avons demandé à Altice de nous adresser un contrat nous permettant de proposer BFM TV dans le cadre d'une option payante conformément à leur nouvelle stratégie. Dès que nous disposerons de celui-ci, nos abonnés pourront souscrire l'option s'ils le souhaitent pour recevoir BFM TV en IPTV, moyennant un abonnement correspondant au prix souhaité par l'éditeur de la chaîne."

Free et Altice sont en conflit depuis le 20 mars. Le groupe de Patrick Drahi basé à Amsterdam réclame à Free une rémunération pour l'accès à son bouquet de chaînes et à ses services supplémentaires, comme la télévision de rattrapage ou la mise à disposition de programmes en avant-première. Si Free est disposé à payer pour les contenus délinéarisés des chaînes, comme ceux proposés par TF1 et M6, l'opérateur se refuse à le faire pour les contenus linéaires, soit les programmes diffusés en direct sans services ajoutés.

Altice risque de se couper de millions d'abonnés

"TF1 et M6 ont obtenu d'être rémunérés pour la reprise de leurs services associés (TV de rattrapage…) car leur valeur pour nos abonnés est établie. Mais nous ne payons pas pour la reprise du signal linéaire (la chaîne elle-même)", explique Xavier Niel. En l'absence d'accord commercial, Free était contraint de couper le signal des chaînes d'Altice. Fin juillet, le tribunal de grande instance de Paris, saisi par le groupe de Patrick Drahi, avait exigé que l'opérateur cesse leur diffusion d'ici au 26 août, sous peine d'une amende de 100 000 euros par chaîne et par jour de retard. 

Les conséquences pour Altice pourrait être lourdes. Free représente un petit quart de l'audience télévisuelle avec ses 6,4 millions de clients à ses offres Internet fixe, relève Les Echos. De plus, Altice doit aussi renouveler son accord de distribution avec Orange au mois de septembre. Or, comme Free, l'opérateur historique reste opposé à verser des millions d'euros pour pouvoir diffuser les trois chaînes du groupe sans services ajoutés. Cette fois-ci, Altice pourrait se couper des 11,8 millions d'abonnés fixe que compte Orange.   

De son côté, Free risque de voir ses abonnés mécontents de ne plus pouvoir regarder BFM TV, RMC Découverte et RMC Story via leur box. Et qu'ils se tournent alors vers un autre opérateur.   

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Free a le droit de ne plus proposer BFM TV à ses abonnés

VIDEO: C'est en partie notre faute si les punaises de lit se multiplient — voici pourquoi

  1. BEBEL

    Payer pour regarder la chaîne d'infos du gouvernement !!!! Même pas en rêve !!! Monsieur Niel, c'est BFMTV et consorts qui devrait payer FREE et autres box pour que nous puissions avoir des abonnement moins chers et le cas échéant avaler la soupe des diffuseurs, sinon on s'en passera et qui perdra des milliers de gogo ?? Monsieur Drahi sans doute !

Laisser un commentaire