Xavier Niel, Jack Ma... Voici la liste des dirigeants reçus à l'Elysée par Emmanuel Macron aujourd'hui

Le DG d'Uber Dara Khosrowshahi sera présent à l'Elysée aujourd'hui. REUTERS/Brendan McDermid

Emmanuel Macron recevra ce mercredi 15 mai 2018 près de 80 dirigeants de grandes entreprises — essentiellement technologiques — pour la deuxième édition du sommet baptisé "Tech for good". Ils travailleront à l'Elysée sur l'éducation, l'avenir du travail, la diversité, l'inclusion économique et l'environnement. "Il s'agit d'utiliser le pouvoir de mobilisation du président pour mettre autour de la table les acteurs systémiques qui touchent des centaines de millions, voire des milliards, de personnes pour leur faire modifier leur manière de fonctionner ou s'engager sur de nouvelles initiatives", dit-on à l'Elysée.

La première édition avait suscité des critiques, certains dénonçant une tribune offerte à des plateformes montrées du doigt pour leur gestion des données privées, la prolifération des contenus haineux ou les entraves à la concurrence, pour se racheter une conduite à bon compte. Lors de la seconde édition, sept engagements seront annoncés, dont celui de porter au minimum à 30% d'ici 2022 la part de femmes dans leurs équipes de management et direction, les plus avancés allant vers la parité.

A la suite de ce rendez-vous, Emmanuel Macron lancera "l'appel de Christchurch" contre le terrorisme et l'extrémisme violent sur internet avec la Première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, en réunissant une dizaine de chefs d'Etat et d'entreprises. Le soir, 180 à 200 invités, dont 150 dirigeants d'entreprise et les chefs d'Etat et de gouvernement, dîneront à l'Elysée autour du président français.

Ce sera aussi l'occasion pour de nombreuses entreprises de communiquer sur les actions à venir en France. En 2018, à titre d'exemple, Uber avait ainsi annoncé un investissement de 20 millions d'euros dans un centre de recherche sur le taxi volant qui ne devrait être opérationnel qu'à l'automne prochain à Paris. Cette année, le groupe américain ne fera pas d'annonce aussi importante.  Dara Khosrowshahi, PDG d'Uber, et Stéphane Richard, PDG d'Orange, vont rendre public le résultat du travail accompli par le groupe "Future of work" — réunissant entreprises et organisations françaises et internationales — sur les parcours professionnels à l'ère numérique.

A lire aussi : Uber recrute un spécialiste français de l'IA pour son centre de recherche à Paris dédié au taxi volant

"Le groupe de travail a identifié les soft skills (telles que les relations interpersonnelles, la communication numérique et l’écoute active) comme un projet fondateur pour permettre à des publics éloignés de l'emploi d’accéder au marché du travail et à la mobilité professionnelle", indique Uber dans un communiqué, qui dit qu'elle s'engagera à utiliser ce référentiel dans ses processus de recrutement ou d’évolution des salariés ou partenaires.

Voici la liste des 80 dirigeants — français et étrangers — reçus à l’Elysée aujourd'hui par ordre alphabétique:

  • Jean-Paul Agon, L’Oreal;
  • Jacques Aschenbroich, Valeo;
  • Maxime Baffert, Vivatech;
  • Mitchell Baker, Mozilla Foundation;
  • Sunil Bharti-Mittal, Bharti Enterprises;
  • Benjamin Blavier, Article 1;
  • Sebastien Bazin, Accor;
  • Pascal Cagni, Business France;
  • Patrice Caine, Thales;
  • John Chambers, JC2 Ventures;
  • Nick Clegg, Facebook;
  • Tim Collins, Ripplewood;
  • Philippe Corrot, Mirakl;
  • Alexandre Dayon, Salesforce;
  • Daniel Dines, UiPath;
  • Jo Deblaere, Accenture;
  • Florien Douetteau, Dataiku;
  • Jack Dorsey, Twitter & Square;
  • Pierre Dubuc, Open Classroom;
  • Nicolas Dufourq, BPI France;
  • Börje Ekholm, Ericsson;
  • Gerri Elliott, Cisco;
  • Tony Elumelu, United Bank for Africa;
  • Guillaume Faury, Airbus;
  • Emmanuel Freund, Blade;
  • Jacqueline Fuller, Google.org;
  • Emmanuel Grenier, Cdiscount;
  • Catherine Guillouard, Groupe RATP;
  • David Gurle, Symphony;
  • Tristan Harris, Humanetec;
  • Guillaume d'Hauterville, Deezer;
  • Charlotte Hogg, Visa;
  • Ken Hu, Huawei;
  • Antoine Hubert, YNSECT
  • Vincent Huguet, Malt;
  • Mo Ibrahim, Mo Ibrahim Foundation;
  • Jean Lemierre, BNP Paribas;
  • Lisa Jackson, Apple;
  • Michelle Johnston, Intel;
  • Alex Karp, Palantir;
  • Stéphane Kasriel, Upwork;
  • John Kerry, Other;
  • Octave Klaba, OVH;
  • Isabelle Kocher, Engie;
  • Dara Khosrowshahi, Uber;
  • Eric Leandri, Qwant;
  • Kai-Fu Lee, Sinovation Ventures;
  • Maurice Levy, Publicis Group;
  • Ludovic Le Moan, SigFox;
  • Pierre Louette, Les Echos;
  • Jack Ma, Alibaba;
  • Denis Machuel, Sodexo;
  • Frederic Mazella, Blablacar;
  • Antonio Neri, HPE;
  • Xavier Niel, Iliad;
  • Stanislas Niox-Chateau, Doctolib;
  • Ismael Ould, Wynd;
  • Stéphane Pallez, Française des Jeux;
  • Gilles Pelisson, TF1;
  • Guillaume Pepy, SNCF;
  • Bertrand Piccard, Solar Impulse;
  • Julie Ranty, Vivatech;
  • Stéphane Richard, Orange;
  • Virginia Rometty, IBM;
  • Jean-Baptiste Rudelle, Criteo;
  • Eric Salobir, OPTIC;
  • Joe Schoendorf, Accel Partners;
  • Will Shu, Deliveroo;
  • Brad Smith, Microsoft;
  • Kevin Sneader, McKinsey;
  • Young Sohn, Samsung;
  • Gillian Tans, Booking;
  • Yossi Vardi, DLD;
  • Philippe Wahl, La Poste;
  • Jimmy Wales, Wikimedia Foundation;
  • Judith Williams, SAP;
  • Greg Wyler, One Web;
  • Alexandre Zapolsky, Linagora;
  • Niklas Zennstrom, Atomico;

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Facebook sanctionnera dès la première infraction sur les vidéos en direct, deux mois après l'attentat de Christchurch

VIDEO: D'anciens terrains d'usine ont été transformés en ferme — voici à quoi ça ressemble