Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Xavier Niel laisse entendre que les forfaits Free 5G ne seront pas plus chers que les 4G

Xavier Niel laisse entendre que les forfaits Free 5G ne seront pas plus chers que les 4G
Xavier Niel, le patron d'Iliad, maison-mère de Free, en 2012. © OFFICIAL LEWEB PHOTOS/ FLickr

Après le résultat des enchères pour les fréquences 5G, reste plus aux opérateurs qu'à déployer leur réseau et dévoiler leurs nouveaux forfaits permettant d'utiliser cette cinquième génération des standards pour la téléphonie mobile. Orange et Bouygues se sont déjà prêtés au jeu. Mais SFR et Free n'ont pas encore communiqué sur les nouveaux abonnements qu'ils proposeront. Des informations filtrent malgré tout au fil des déclarations de leurs dirigeants. Xavier Niel, le fondateur d'Iliad, maison-mère de Free, a ainsi laissé entendre que chez son opérateur, les prix n'augmenteraient pas.

"Attendez de voir nos offres !", a répondu l'homme d'affaires dans une interview aux Echos, lorsque les journalistes lui ont demandé si la 5G n'était "pas simplement le prétexte à une hausse des prix". "Je remarque juste qu'en Europe, la 4G n'a pas permis d'augmenter les prix. Nous sommes sur des marchés très concurrentiels", a-t-il ajouté. En mai dernier, Xavier Niel avait déjà donné des indices sur ce à quoi pourraient ressembler les futures offres de Free : "On veut rester sur nos valeurs historiques, l'arrivée de nos offres 5G répondront à notre stratégie de simplification des offres sur le mobile", avait-il déclaré, selon Univers Freebox.

Favorable aux offres avec la data illimitée

Il laissait alors entendre que les forfaits 5G s'inspireraient des abonnements déjà existants pour la 4G, qui incluent notamment des communications illimitées, ainsi que la data illimitée si l'utilisateur est aussi client Freebox, l'enveloppe étant sinon plafonnée à 100 gigaoctets (Go) par mois. Les forfaits Free en 4G s'étalent aujourd'hui de 2,99 euros (pour les abonnés Freebox) à 19,99 euros par mois.

Chez Bouygues, le site Ariase, spécialisé dans la comparaison des forfaits mobiles, évalue l'augmentation de prix pour les offres 5G par rapport à la 4G entre 2 et 5 euros. Mais ces abonnements sont aussi plus généreux en data. Pour Orange, les écarts de prix restent relativement limités, mais dépendent là aussi du nombre de gigaoctets associés au forfait. L'opérateur historique propose notamment un abonnement 5G avec la data illimitée.

Sur les conséquences environnementales de telles offres, Xavier Niel estime que "le forfait illimité n'est pas le vrai problème", assurant que les réseaux ont une "faible" consommation d'énergie. "Ce qui pollue, ce n'est pas la 5G. Ce sont nos smartphones et nos PC", insiste-t-il. Selon un rapport remis en juin par la mission d'information du Sénat relative à l'empreinte environnementale du numérique, les terminaux (smartphones, ordinateurs, enceintes connectés, consoles de jeux...) sont responsables de 81% de l'empreinte carbone totale du numérique en France, quand les réseaux représentent 5% seulement de cette empreinte.

À lire aussi — Voici pourquoi il est inutile de se précipiter sur les nouveaux forfaits 5G

Découvrir plus d'articles sur :