Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Xavier Niel revient aux commandes de la maison-mère de Free après une année 2019 réussie

Xavier Niel revient aux commandes de la maison-mère de Free après une année 2019 réussie
Fondateur d'Iliad, maison-mère de Free, Xavier Niel revient à la tête du conseil d'administration qu'il avait quitté en 2004. © Marlene Awaad/Bloomberg via Getty Images

Le groupe Iliad, maison mère de l'opérateur Free, annoncé le retour de son fondateur Xavier Niel à la tête du conseil d'administration qu'il avait quitté en 2004. Ce changement d'organisation intervient après une année 2019 réussie alors que le groupe sortait d'un exercice 2018 dégradé notamment avec une perte de 347 000 abonnés mobiles. Xavier Niel, fondateur et premier actionnaire à plus de 71% du Groupe Iliad, a donc été désigné à l’unanimité président du conseil d’administration d'Iliad. En quelque sort, il échange son siège avec Maxime Lombardini, nommé vice-président, et précédemment président du conseil d'administration. Par ailleurs, Jacques Veyrat, ancien PDG de Neuf Cegetel et du Groupe Louis Dreyfus, actuellement président d’IMPALA SAS, et Céline Lazorthes, fondatrice et présidente du conseil de Surveillance de Leetchi, font leur entrée au sein du conseil d'administration — qui compte 12 membres — en tant qu'administrateurs indépendants.

Dans un communiqué, le groupe s'est félicité d'un "retour de la croissance" du chiffre d'affaires qui progresse de 9% à 5,3 milliards d'euros. Le bénéfice net s'affiche à 1,7 milliard d'euros en 2019, notamment grâce à la cession des pylônes télécoms en France et en Italie à l'espagnol Cellnex. Cette progression des ventes est notamment porté par le recrutement d'abonnés à la fibre, avec + 80% en un an. Free a enregistré 777 000 nouveaux abonnés fibre pour un parc s'établissant désormais à 1,76 millions de clients sur cette offre. "Au quatrième trimestre, il s'est encore payé le luxe de devancer Orange en nombre de nouveaux clients", selon Les Echos.

A lire aussi — Free offre aux lycéens et étudiants confinés chez eux la possibilité de surfer plus longtemps sur Internet

Si au niveau mobile le recrutement de nouveaux abonnés est moins impressionnant, Free se montre satisfait car ses clients dépensent plus, environ 10,6 euros au quatrième trimestre contre 9,3 euros un an auparavant. Et cette tendance est continue sur l'année entière écoulée (+ 9%).

Le résultat opérationnel courant de l'opérateur télécom a reculé, lui, de 35,7% à 444 millions. L"Ebitda, indicateur de rentabilité privilégié du groupe, a baissé de 5,8% à 1,653 milliard. Ce chiffre a grimpé de 5,5% en France à 1,906 milliard, mais est négatif en Italie en raison des pertes de démarrage en Italie.

Business Insider (avec AFP)
Découvrir plus d'articles sur :