Le président chinois a prononcé une phrase qui pourrait rassurer les entreprises qui craignent le vol de leurs technologies

Le président chinois Xi Jinping délivre son discours lors du forum Boao en Asie, dans la province chinoise de Hainan, le 10 avril 2018. Kyodo/via REUTERS

  • Le président chinois Xi Jinping a promis mardi d'ouvrir davantage l'économie de son pays, à l'heure où une guerre commerciale couve avec les Etats-Unis.
  • Cette stratégie passera notamment par la baisse de droits de douane notamment dans l'automobile.
  • Le dirigeant a également tenu à rassurer les entreprises tech étrangères en s'engageant sur la défense de leur propriété intellectuelle.
  • Les bourses ont apprécié ces intentions qui n'ont pour autant pas débouché sur un calendrier concret.

Le président chinois Xi Jinping a promis mardi d'ouvrir davantage l'économie de son pays et d'abaisser dès cette année les droits de douane sur certains produits, notamment dans le secteur automobile, rassurant les marchés financiers en prenant le contre-pied des mesures protectionnistes annoncées par son homologue américain Donald Trump.

Dans un discours très attendu prononcé devant le Forum de Boao pour l'Asie, dans la province de Hainan, Xi a promis de poursuivre les réformes financières et d'ouvrir beaucoup plus largement l'économie chinoise aux investissements étrangers, à l'heure où les tendances protectionnistes se multiplient dans le monde, particulièrement aux Etats-Unis,

Répondant indirectement aux critiques formulées la semaine dernière par Donald Trump pour menacer la Chine de droits de douane supplémentaires, il s'est aussi engagé à protéger les droits de propriété intellectuelle des sociétés étrangères — un sujet épineux — tout en invitant les autres pays à faire de même avec les entreprises chinoises. 

"Nous encourageons les échanges technologiques et la coopération entre les entreprises chinoises et étrangères et nous protégeons la propriété intellectuelle légale détenue par des entreprises étrangères en Chine", a déclaré le président chinois.

Les entreprises hésitent souvent à s'installer en Chine ou à exporter vers le pays par crainte de voir leurs technologies dérobées à travers la violation de brevets, les contrefaçons ou les transferts forcés de technologies.

"Le discours de Xi établit un climat très positif pour apaiser les tensions avec les Etats-Unis, avec des signaux très constructifs", qui pourraient "créer une excellente base pour un accord sur la propriété intellectuelle", nuance Rajiv Biswas, économiste du cabinet IHS Markit, auprès de l'AFP.

Elon Musk a salué les annonces de Xi Jinping dans l'automobile alors que Tesla pourrait ouvrir une usine en Chine afin d'accélérer et de réduire ses coûts de production, Les constructeurs étrangers sont toujours sommés de s'associer avec des partenaires locaux au sein de co-entreprises qu'ils ne peuvent contrôler.

Bien que la plupart de ces engagements ne fassent que reprendre des mesures précédemment annoncées par Pékin, les déclarations de Xi ont été salués par les marchés financiers, d'abord en Asie puis en Europe, avec une hausse de 1,67% pour l'indice composite de la Bourse de Shanghai et de 0,54% pour le Nikkei à Tokyo.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : La Chine va ouvrir le plus grand pont maritime du monde — il contient assez d'acier pour construire 60 tours Eiffel

VIDEO: Cet ascenseur fonctionne manuellement et devrait vous faire gagner beaucoup de place chez vous