Si vous avez un compte Yahoo, vos emails ont peut-être été analysés pour connaître vos habitudes d'achats — et des employés de la société pourraient les avoir lus

Justin Sullivan/Getty Images

  • Oath — la société de Verizon, qui inclut Yahoo et AOL — balaye les emails de ses utilisateurs pour du ciblage publicitaire, a rapporté le Wall Street Journal.
  • Cette pratique n'est pas nouvelle, mais Oath a récemment proposé aux annonceurs un service qui analyse plus de 200 millions de boîtes email pour en savoir plus sur leurs habitudes d'achats.
  • Les autres entreprises de l'industrie ont pour la plupart arrêté d'analyser les emails, faisant de Yahoo et AOL les seuls à le faire.

Si vous avez une adresse mail se terminant par Yahoo.com ou AOL.com, vos emails pourraient avoir été analysés pour savoir ce que vous êtes susceptible d'acheter.

C'est à cause d'Oath, une société de publicité de Verizon — qui détient Yahoo et AOL — qui a proposé aux annonceurs un service qui balaye plus de 200 millions de boîtes mails afin de collecter des données sur les habitudes de consommation, a rapporté le Wall Street Journal.

Le service profite aux annonceurs en identifiant les consommateurs qui achètent certains services ou qui reçoivent des emails commerciaux ciblés. Par exemple, les utilisateurs de Yahoo qui reçoivent des emails concernant le fait d'être chauffeur pour Lyft pourraient avoir été identifiés comme auto-entrepreneurs. 

Ensuite, les données de traçage sont placées sur les ordinateurs des utilisateurs pour que les annonceurs sachent comment leur envoyer des publicités ciblées. 

Cette pratique d'analyser des boîtes mails est largement tombée en désuétude dans le reste de l'industrie, dès lors que la confidentialité des données a pris une importance pour les utilisateurs. Yahoo et AOL sont les seuls fournisseurs de messagerie à effectuer ce type de balayage sur des boîtes mails, d'après le Wall Street Journal.

"L'email est un système coûteux", a dit Dough Sharp, vice-président chez Oath en matière de mesure et d'information, au Wall Street Journal. "Je pense qu'il est raisonnable et éthique de s'attendre à un échange de valeur, si vous avez ce service de messagerie et qu'il y a de la publicité."

Analyser les emails des utilisateurs de la plateforme d'emails de Yahoo n'est pas une nouveauté, mais cette pratique s'est étendue au fil des années, et plus particulièrement lors de la création d'Oath en 2017, dont le but était de rivaliser avec Facebook et Google. La politique de vie privée d'Oath permet à des employés humains de Yahoo de gérer certaines sections d'emails commerciaux.

Ces pratiques soulèvent des questions au sujet de la politique de confidentialité des données dans l'industrie, d'après le Wall Street Journal.

Version originale: Abby Jackson/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Ce qui reste de Yahoo vient d'écoper d'une amende de 35M$ pour avoir caché aux investisseurs que des Russes avaient piraté ses comptes

VIDEO: Voici le geyser islandais le plus actif au monde — il projette de l'eau à plus de 30 mètres de haut