Tout ce que vous devez savoir sur Yalitza Aparicio, la première femme indigène à être nominée pour l'Oscar de la meilleure actrice pour le film 'Roma' de Netflix

Yalitza Aparicio vient de recevoir sa première nomination aux Oscars. Steve Granitz/WireImage

  • Yalitza Aparicio est nommée meilleure actrice pour son rôle dans "Roma".
  • "Roma" a reçu 10 nominations.
  • Aparicio est une nouvelle actrice.
  • C'est la première femme indigène à être nommée meilleure actrice.

Le film "Roma" d'Alfonso Cuarón a reçu 10 nominations aux Oscars cette année, ce qui fait de lui le film en langue étrangère le plus reconnu de l'histoire, ainsi que l'un des films les plus nominés de l'année — à égalité avec "The Favourite". "Roma" a également révélé au monde Yalitza Aparicio, une actrice mexicaine indigène qui est depuis entrée dans l'histoire grâce à son rôle dans le film.

Dans "Roma", Aparicio joue Cleo, la nounou et gouvernante d'une famille bourgeoise de Mexico. Ce rôle, son tout début en tant qu'actrice, lui a valu une nomination aux Oscars de cette année à la meilleure actrice.

Voici sa fascinante histoire, d'enseignante inconnue à star hollywoodienne :

'Roma' était le premier rôle qu'Aparicio ait accepté.

Yalitza Aparicio incarne Cleo dans "Roma" de Netflix. Netflix

Avant que Cuarón ne choisisse Aparicio pour jouer Cleo, elle avait l'intention de devenir enseignante en maternelle. Selon le New York Times, Aparicio, qui a aujourd'hui 25 ans, venait de terminer son diplôme d'enseignante et partait dans une petite ville mexicaine. Elle a dit à Variety qu'elle n'avait jamais pensé à jouer la comédie avant "Roma", en déclarant : "Je n'aurais jamais imaginé faire partie d'un projet comme celui-ci".

Aparicio n'a auditionné pour le rôle que parce que sa sœur l'y avait poussée.

La soeur d'Aparicio ne pouvait pas auditionner. Rich Fury/Getty Images

Selon The Guardian, c'est la sœur d'Aparicio qui voulait auditionner pour le film — mais parce qu'elle était enceinte et n'était pas en état de le faire — elle a poussé Aparicio à le faire à sa place. Elle a dit à W : "J'étais curieuse, et ma sœur m'a forcée à auditionner, et puis c'est devenu une aventure."

Elle ne savait même pas qui était Cuarón.

Alfonso Cuarón et Yalitza Aparicio. Stefanie Keenan/Getty Images pour FIJI Water

Cuarón est peut-être un réalisateur célèbre, mais Aparicio n'avait aucune idée de qui il était et encore moins pour qui elle auditionnait. Dans une interview avec W, elle a expliqué qu'elle n'avait jamais vu aucun de ses films. "J'étais même un peu gênée quand je l'ai rencontré pour la première fois, de lui dire que non, en fait, je ne savais pas qui il était ni quels films il avait fait". Il s'est avéré que Cuarón aimait cela chez elle et lui a demandé de ne regarder aucun de ses films pour ne pas "empoisonner son esprit" avec des images ou des idées.

Même si Cuarón savait presque immédiatement qu'il voulait faire jouer Aparicio, elle a failli ne pas accepter ce rôle.

Aparicio venait de finir ses études. Netflix.

Cuarón a dit à The Guardian que le casting pour le rôle de Cléo a duré presque un an parce qu'il ne trouvait pas la bonne personne. Il cherchait quelqu'un qui incarnait sa nounou d'enfance, Libo (qui a servi de modèle à Cleo), et il ne trouvait personne qui lui ressemblait et agissait comme elle. Quand il a rencontré Aparicio, il a dit que c'était "une sensation immédiate".

Mais Aparicio ne ressentait pas vraiment la même chose. Quand Cuarón lui a proposé le rôle, elle n'en était pas sûre, car elle venait de terminer son diplôme d'enseignante et n'avait pas encore travaillé comme enseignante. Elle a aussi dit qu'elle ne savait pas si elle "serait capable d'accomplir ce qu'Alfonso lui avait demandé de faire". Cuarón a dit au New York Times qu'elle a fini par rappeler. "Elle m'a dit: 'Eh bien, je pense que je peux le faire. Je n'ai rien de mieux à faire.'"

L'une des raisons pour lesquelles Aparicio a pris ce rôle était pour rendre hommage à sa mère.

Aparicio a basé une partie de son rôle sur sa mère. Netflix

Aparicio a basé une partie de son personnage sur l'expérience de sa propre mère en tant qu'employée de maison. Dans une interview accordée à Entertainment Tonight, elle a expliqué que l'une des raisons pour lesquelles elle a accepté le rôle était "l'occasion de rendre hommage à ma mère pour son travail".

Finalement, l'actrice s'est rendu compte que le film était un excellent moyen de faire prendre conscience de l'importance de tous les travailleurs domestiques. Elle a dit au Guardian : "Le film est comme un hommage aux femmes en général — les femmes invisibles qui sont toujours présentes à la maison, à s'occuper des enfants".

En plus, Aparicio prévoit d'utiliser l'argent pour aider sa mère à sortir de la pauvreté. "Je ne veux plus que ma mère soit une travailleuse domestique parce que c'est épuisant." Elle a expliqué que s'il lui restait de l'argent, elle s'achèterait "peut-être" quelque chose pour elle.

Elle sentait aussi qu'elle pouvait s'identifier au rôle de Cléo.

Aparicio pouvait comprendre Cléo. Netflix

Aparicio a confié qu'elle voyait beaucoup de similitudes entre elle et Cléo, expliquant qu'elles menaient des vies similaires : elles ont toutes les deux grandi dans la pauvreté, et voulaient, toutes les deux, aller à Mexico pour améliorer la vie de leur famille. En plus de leurs parcours similaires, elle a raconté comment Cléo "a réussi à tenir le coup malgré l'adversité".

Le rôle de Cléo a fait d'Aparicio la première femme indigène à être nominée pour un Oscar de la meilleure actrice.

Aparicio veut briser les stéréotypes. Steve Granitz/WireImage

En tant que membre de la communauté importante d'indigènes du Mexique — d'après les estimations générales, elle représente 12,6% de la population — la nomination d'Aparicio a marqué l'histoire.

Quand on lui a demandé ce qu'elle penserait d'une nomination, Aparicio a répondu au New York Times : "Je briserais le stéréotype qui fait que, parce que nous sommes indigènes, nous ne pouvons pas faire certaines choses à cause de la couleur de notre peau. Recevoir cette nomination serait une rupture avec tant d'idées. Cela ouvrirait des portes à d'autres personnes — à tout le monde — et renforcerait notre conviction que nous pouvons faire ces choses maintenant."

Dans une déclaration, elle a propager cette idée en disant : "Je suis fière que ce film aide ceux d'entre nous qui se sentent invisibles, à être vus".

Elle est aussi la première actrice mexicaine à être nommée meilleure actrice depuis 14 ans.

Salma Hayek était la dernière actrice mexicaine à avoir été nominée. Jamie McCarthy/Getty Images

Selon le LA Times, Aparicio est la deuxième actrice mexicaine à être nominée en tant qu'actrice principale, la première étant Salma Hayek pour son rôle dans "Frida". Seulement six autres acteurs et actrices mexicaines ont reçu des nominations de la part de l'Académie.

Elle a également été la première actrice mexicaine indigène à apparaître sur la couverture de Vogue au Mexique.

Aparicio a fait la couverture de Vogue au Mexique. Steve Granitz/WireImage

En décembre 2018, Aparicio fait la couverture de Vogue au Mexique en robe Gucci, à côté du titre "In tiu'ntav'i", qui signifie "une étoile est née" en langue indigène mixte. La majorité des personnes figurant dans les magazines mexicains sont blanches ou à la peau claire. Aparicio a déclaré qu'elle était ravie de montrer "qu'il n'a pas que des personnes avec un certain profil peuvent être actrices ou faire la couverture des magazines", et en disant que cela la rendait heureuse et fière.

Aparicio ne parlait pas Mixtec avant le film.

Aparicio a appris Mixtec pour le film. Netflix

Bien qu'Aparicio ait grandi en tant que femme indigène, elle ne parlait pas le Mixtec, langue indigène mixte, que son personnage parle durant la quasi totalité du film. Elle a raconté que, bien qu'elle ait grandi en l'entendant, elle n'avait jamais appris à le parler avant le film.

Sa meilleure amie dans la vie réelle joue aussi sa meilleure amie dans le film.

Yalitza Aparicio et Nancy Garcia Garcia. Rachel Murray/Getty Images pour Netflix

Dans le film, la meilleure amie de Cleo est Adela, la cuisinière. Adela est interprétée par Nancy García García, qui est aussi la meilleure amie d'Aparicio dans la vie réelle. Cela a joué en leur faveur, car Cuarón a dit qu'il était étonné de voir à quel point elles ont bien joué ensemble.

On ne lui a pas donné de texte pour 'Roma'.

Les actrices et les acteurs réagissaient à ce qui se produisait. Carlos Somonte/Netflix

La façon dont Cuarón a monté le film était un peu différente : les acteurs et les actrices n'ont pas reçu de scénario ni même d'histoire pour le film. Ils devaient réagir aux développements au fur et à mesure. Il a, cependant, filmé les scènes dans l'ordre chronologique, ce qui, selon Yalitza, a facilité le processus. L'actrice a également avoué qu'elle était si investie dans ce rôle qu'elle en souffrait presque comme si ça se se produisait vraiment.

Son apparition dans le film a également pris un sens politique.

Le film a fait des vagues politiques. Carlos Somonte/Netflix

Bien que "Roma" n'ait jamais été censé être un film politique, il l'a en quelque sorte assumé. Selon le New York Times, "il a lancé un débat national sur l'inégalité, le traitement des employés de maison et est accueilli sur le tapis rouge dans un pays où les femmes autochtones sont rarement vues dans les magazines, et encore moins aux cérémonies de remise des prix à Hollywood ".

Aparicio elle-même a été victime d'attaques racistes sur Internet, ce qui l'a amenée à se prononcer en déclarant: "Je ne suis pas le visage du Mexique". Le pays s'oriente déjà vers le changement, puisque la Cour suprême du Mexique a récemment décrété que les travailleurs domestiques auraient accès au système de sécurité sociale du pays.

Cuarón a appelé Aparicio le 'cœur' de 'Roma'.

Yalitza Aparicio dans "Roma". Netflix

Cuarón a clairement dit que "Roma" ne serait pas le film qu'il est si ce n'était pas par Aparicio. Il a déclaré à Entertainment Tonight: "Sans la présence de Yalitza et la performance de Yalitza, ça n'aurait pas marché."

Elle hésite à se qualifier comme actrice ou à assumer d'autres rôles.

Aparicio serait intéressé à prendre des cours de théâtre. Steve Granitz/WireImage

Aparicio ne semble pas sûre de son avenir dans le monde du théâtre. Elle a dit qu'elle aimerait peut-être faire plus de films, mais elle a peur de travailler avec d'autres réalisateurs. Elle ne se dit pas actrice non plus: "Je ne pense pas être actrice parce que je n'ai pas étudié pour devenir actrice". Elle a dit à Variety qu'elle aimerait prendre des cours de théâtre.

Pourtant, Aparicio semble apprécier les similitudes qu'elle voit entre le métier d'enseignante et celui d'actrice. Grâce à "Roma", elle a réalisé que les films peuvent aider à relayer des messages importants et puissants, ce qu'elle pense que les enseignants font aussi. "En fin de compte, ce n'est pas si différent de ce que je voulais faire."

Version originale par:  Jessica Booth/ Insider


Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Netflix vient de montrer à quel point il compte sur le prochain film du réalisateur de 'Gravity' pour enfin triompher aux Oscars

VIDEO: Voici les tests de l'extrême que doit réussir chaque avion avant d'être commercialisé