Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

YouTube dégaine à son tour son concurrent de TikTok

YouTube dégaine à son tour son concurrent de TikTok
Après Instagram et ses Reels, c'est au tour de YouTube de s'inspirer de TikTok pour sa nouvelle fonctionnalité. © YouTube

Quelques mois après Instagram et ses Reels, c'est au tour de YouTube de lancer sa fonctionnalité concurrente de TikTok. Baptisée "Shorts", elle permet de créer de courtes vidéos verticales de 15 secondes à l'aide d'outils de montage capables d'assembler plusieurs séquences, de les accélérer ou les ralentir, ou d'ajouter la musique. On sait depuis avril que la filiale de Google travaille sur cette fonctionnalité, même si elle n'avait jamais été officialisée. C'est désormais chose faite ce lundi 14 septembre avec un billet publié sur le blog de YouTube.

YouTube indique que Shorts n'est pour l'instant disponible qu'en Inde. C'est assez courant pour les géants de la tech de tester une fonctionnalité dans un ou plusieurs pays avant de les déployer dans le reste du monde. Mais le choix de l'Inde est opportun pour YouTube : TikTok y est en effet interdit depuis fin juin. Ce lancement arrive également au moment où l'avenir de TikTok aux États-Unis est flou. L'administration Trump menace en effet d'interdir l'appli, propriété du Chinois ByteDance. Aux dernières nouvelles, le Californien Oracle serait sur le point de signer un accord avec ByteDance pour permettre à TikTok de continuer d'opérer dans le pays.

Dans son billet de blog, YouTube annonce déjà son intention d'étendre Shorts à d'autres pays. La filiale de Google arrive cependant après Instagram, propriété de Facebook, qui a déjà déployé Reels dans 50 pays.

Quant à TikTok, il vient de dépasser les 100 millions d'utilisateurs actifs mensuels en Europe, annonce ce lundi le réseau social dans un communiqué. Un palier déjà franchi par l'entreprise aux États-Unis.

À lire aussi — Qui sont les créateurs français que TikTok va payer et comment en faire partie ?

Découvrir plus d'articles sur :