YouTube reste la vache à lait de Google pour les revenus publicitaires

Le PDG de Google, Sundar Pichai, a assuré que Youtube était en croissance. Getty

Récemment, des articles ont laissé entendre que la domination de YouTube dans la vidéo sur Internet était en train de s'éroder, ce que la direction de Google a infirmé avec la présentation des résultats du deuxième trimestre de la société-mère Alphabet, jeudi 25 juillet. L'entreprise a respecté sa tradition et n'a pas détaillé les revenus de YouTube séparément. Elle a toutefois déclaré que la méfiance des organismes de réglementation et des annonceurs n'avaient pas affecté les revenus de YouTube.

"La croissance du chiffre d'affaires de YouTube a été forte au premier trimestre, et encore forte ici au deuxième trimestre", a déclaré Ruth Porat, directrice financière de Google Alphabet, lors de la conférence téléphonique de présentation des résultats. Elle a déclaré que Youtube a été le deuxième moteur le plus important de croissance des revenus d'Alphabet. Le groupe a dépassé les attentes des analystes avec un chiffre d'affaires total de 38,9 milliards de dollars (environ 35 milliards d'euros), en hausse de 19% par rapport à l'année précédente, grâce à la recherche mobile, à YouTube et au cloud.

A lire aussi —Le Youtubeur qui a gagné le plus d'argent au monde est cet enfant de 7 ans

YouTube a été la cible de critiques de la part d'annonceurs dont les publicités se sont retrouvées à plusieurs reprises à côté de contenus peu recommandables. La plateforme fait également l'objet d'un examen réglementaire : le ministère de la Justice américain a ouvert une enquête sur la domination de Google sur le marché et la Federal Trade Commission aurait envisagé de demander à YouTube de désactiver les publicités sur les contenus pour enfants, a rapporté Axios.

Les créateurs continuent d'affluer sur Youtube, assure Sundar Pichai

L'activité publicitaire, centrale pour Google, a également rebondi. Après une mauvaise performance au trimestre précédent, les revenus publicitaires ont augmenté de plus de 16 % par rapport à la même période l'année précédente, surpassant les prévisions des analystes, qui tablaient sur une croissance légèrement supérieure à 15 %. Ruth Porat attribue cette hausse au fait que la publicité directe est devenue plus importante au cours des derniers trimestres.

Sundar Pichai, PDG de Google, a également déclaré que YouTube continuait de faire l'objet d'un investissement important et que la plateforme connaissait une forte croissance dans plusieurs domaines. Il a ainsi déclaré que les créateurs continuaient d'affluer sur YouTube et que les chaînes comptant plus d'un million d'abonnés avaient augmenté de 75 % en un an. Il a également évoqué les nouveaux produits de monétisation comme SuperChat, Channel Memberships et Merch, qui ont permis à des "milliers de chaînes" de doubler leur revenu mensuel total. Et il a aussi déclaré que YouTube prenait de l'ampleur avec ses services d'abonnement — YouTube Music et YouTube Premium — qui sont maintenant disponibles dans plus de 60 pays, contre cinq marchés au début de 2018.

Cet article écrit par Tanya Dua a d'abord été publié sur BI Prime.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Il est impossible de supprimer Google de sa vie, des milliers d'utilisateurs de Reddit ont essayé mais sans succès

VIDEO: L'armée britannique se sert d'une nouvelle expérience en réalité virtuelle pour recruter — cela lui a rapporté 66% de candidatures en plus