Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

YouTube reste la vache à lait de Google pour les revenus publicitaires

YouTube reste la vache à lait de Google pour les revenus publicitaires
© Getty

Récemment, des articles ont laissé entendre que la domination de YouTube dans la vidéo sur Internet était en train de s'éroder, ce que la direction de Google a infirmé avec la présentation des résultats du deuxième trimestre de la société-mère Alphabet, jeudi 25 juillet. L'entreprise a respecté sa tradition et n'a pas détaillé les revenus de YouTube séparément. Elle a toutefois déclaré que la méfiance des organismes de réglementation et des annonceurs n'avaient pas affecté les revenus de YouTube.

"La croissance du chiffre d'affaires de YouTube a été forte au premier trimestre, et encore forte ici au deuxième trimestre", a déclaré Ruth Porat, directrice financière de Google Alphabet, lors de la conférence téléphonique de présentation des résultats. Elle a déclaré que Youtube a été le deuxième moteur le plus important de croissance des revenus d'Alphabet. Le groupe a dépassé les attentes des analystes avec un chiffre d'affaires total de 38,9 milliards de dollars (environ 35 milliards d'euros), en hausse de 19% par rapport à l'année précédente, grâce à la recherche mobile, à YouTube et au cloud.

A lire aussi —Le Youtubeur qui a gagné le plus d'argent au monde est cet enfant de 7 ans

YouTube a été la cible de critiques de la part d'annonceurs dont les publicités se sont retrouvées à plusieurs reprises à côté de contenus peu recommandables. La plateforme fait également l'objet d'un examen réglementaire : le ministère de la Justice américain a ouvert une enquête sur la domination de Google sur le marché et la Federal Trade Commission aurait envisagé de demander à YouTube de désactiver les publicités sur les contenus pour enfants, a rapporté Axios.

Les créateurs continuent d'affluer sur Youtube, assure Sundar Pichai

L'activité publicitaire, centrale pour Google, a également rebondi. Après une mauvaise performance au trimestre précédent, les revenus publicitaires ont augmenté de plus de 16 % par rapport à la même période l'année précédente, surpassant les prévisions des analystes, qui tablaient sur une croissance légèrement supérieure à 15 %. Ruth Porat attribue cette hausse au fait que la publicité directe est devenue plus importante au cours des derniers trimestres.

Sundar Pichai, PDG de Google, a également déclaré que YouTube continuait de faire l'objet d'un investissement important et que la plateforme connaissait une forte croissance dans plusieurs domaines. Il a ainsi déclaré que les créateurs continuaient d'affluer sur YouTube et que les chaînes comptant plus d'un million d'abonnés avaient augmenté de 75 % en un an. Il a également évoqué les nouveaux produits de monétisation comme SuperChat, Channel Memberships et Merch, qui ont permis à des "milliers de chaînes" de doubler leur revenu mensuel total. Et il a aussi déclaré que YouTube prenait de l'ampleur avec ses services d'abonnement — YouTube Music et YouTube Premium — qui sont maintenant disponibles dans plus de 60 pays, contre cinq marchés au début de 2018.

Cet article écrit par Tanya Dua a d'abord été publié sur BI Prime.

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :