YouTube a retiré 8,3 millions de vidéos choquantes en 3 mois — et le porno n'est que la partie émergée de l'iceberg

La DG de YouTube, Susan Wojcicki. Stephen Lam/Reuters

  • YouTube a supprimé plus de 8,3 millions qui enfreignaient les termes d'utilisation au cours du dernier trimestre 2017.
  • Plus de la moitié était du spams ou du contenu pornographique, tandis que d'autres étaient violentes ou extrémistes. 
  • YouTube a dit que 6,7 millions de ces vidéos indésirables avaient été repérées par une machine.

YouTube a, pour la première fois, révélé l'ampleur des tâches auxquelles il doit faire face pour supprimer des vidéos qui ne respectent pas ses conditions d'utilisation. 

La plateforme détenue par Google a retiré plus de 8,3 millions de vidéos entre octobre et décembre 2017, avec, pour la moitié d'entre elles, du contenu choquant ou sexuel. Voici la répartition totale: 

  • Contenu à caractère sexuel: 30%
  • Spam ou mensonger: 26,4%
  • Contenu haineux ou abusif: 15,6%
  • Contenu violent ou révulsif: 13,5%
  • Actes de mise en danger de la personne: 7,6%
  • Maltraitance infantile: 5,2%
  • Apologie du terrorisme: 1,6% 

Dans une note de blog détaillant le travail qui est fait pour renforcer la charte de bonne conduite de la communauté, YouTube a dit que les vidéos supprimées représentaient "une fraction d'un pourcentage de vues totales sur YouTube", durant les trois derniers mois de l'année 2017.

La société a ajouté que 6,7 millions des vidéos en question avaient été détectées par des machine, plutôt que des humains. Les autres ont été identifiées par des signaleurs dignes de confiance, des utilisateurs, des ONG et des agences gouvernementales. 

"Le signalement automatique nous permet d'agir de manière plus rapide et plus efficace pour renforcer notre politique", a dit YouTube, ajoutant que depuis l'introduction de ce système, plus de la moitié des vidéos à caractère extrémiste supprimées avait moins de 10 vues. 

YouTube doit faire face à une énorme pression pour maîtriser les contenus inappropriés. La société a été critiquée pour avoir diffusé des vidéos promulguant le terrorisme et la maltraitance infantile. Des vidéos inappropriées ont également fait surface sur YouTube Kids, dont d'étranges vidéos conspirationnistes

Version originale: Jake Kanter/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : 'Je vais vous détruire': des anciens employés de YouTube disent que les violentes menaces proférées par des 'créateurs' durent depuis des années

VIDEO: Cet astronaute amateur construit ses propres fusées pour prouver que la Terre est plate