La youtubeuse Enjoyphoenix sort une collection avec Benefit, filiale de LVMH — et cela confirme que les influenceuses sont une aubaine pour les marques de cosmétiques

Enjoyphoenix en interview en 2015. Wikipédia/librairie mollat

"Enjoy your brows". C'est le nom de la collaboration entre la youtubeuse et blogueuse EnjoyPhoenix, de son vrai nom Marie Lopez, et la marque américaine Benefit. Fruit de cette collaboration? Une palette spécialement conçue pour prendre soin de ses sourcils, vendue 65 euros. 

Et ce choix de collaboration ne sort pas de nulle part. Le marché du maquillage et des cosmétiques a en effet été bouleversé par ce nouveau phénomène du maquillage des sourcils, comme le précise Le Monde. Notamment influencée par des mannequins comme Cara Delevingne connue pour ses sourcils bien marqués, les ventes de brosses, crayons ou gels à sourcils n'ont cessé d'augmenter ces dernières années. 

En France, en Italie, en Espagne et au Royaume-Uni, le marché a progressé de 5% sur 12 mois, à fin novembre 2018, selon les données du cabinet d'études NPD. En 2017, ce segment avait déjà décroché 9% de croissance. 

Benefit a été fondée aux Etats-Unis en 1976 par deux sœurs, Jean et Jane Ford. La marque américaine, pionnière en matière de sourcils, compte bien conserver sa longueur d'avance. Chaque mois, 40.000 clients, dont surtout des femmes, viennent se faire épiler les sourcils dans ses Brow-Bars (bar à sourcils, en anglais) installés en France, dans les 230 magasins Sephora, autre filiale du groupe LVMH. Et cette stratégie est bien rodée puisque 35% des clientes qui viennent se faire épiler chez Benefit repartent avec des produits pour se maquiller. La marque espère améliorer ce taux de conversion pour atteindre les 50%. 

En septembre 2018, Benefit a lancé le Brow Contour Pro, un stylo aux mines rétractables semblable au stylo Bic 4 Couleurs que l'on trouve souvent dans les fournitures scolaires. Pour Kevin Le Bourdonnec, DG de la marque, ce produit serait un gros succès puisqu'il représente déjà 8% de ses ventes.

En France, la folie du sourcil s'est surtout répandue grâce aux influenceuses, et notamment aux youtubeuses proposant des tutoriels maquillage. La marque du groupe LVMH, dont le chiffre d'affaires a atteint 1,2 milliard d'euros en 2017, suit donc une stratégie logique en profitant de la communauté d'Enjoyphoenix, beaucoup plus jeune, pour écouler davantage de produits. 

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Omg 🙈😍💖🐩 It’s finally here!!! 🤩🎉✨ The secret is out...I’m launching my own brow kit, Super Natural Brows with @benefitcosmeticsuk!!! Watch my stories for more info on the launch (I’m doing an exclusive meet & greet at Selfridges in Manchester on Dec. 6th! Come say hi! ☺) I am so flattered & honoured to be able to do this collaboration with @benefitcosmeticsuk. From taking Alessia with me to San Fran when she was only 3 months old, breastfeeding through meetings & photoshoots...I’m so proud of this wonderful opportunity which came when I least expected it. 🙈💖 In my kit you get 5 full size products and one tool for just £49.50 (worth £117 😱). All the products are tried & tested by me...they’re all things I use myself in my makeup routine. I hope you guys all love this kit as much as I do! 😘✨ #SuperNaturalBrows

Une publication partagée par Anna Saccone (@annasaccone) le

En novembre dernier, c'est la blogueuse et youtubeuse irlandaise Anna Saccone (1,4 millions d'abonnés sur Instagram) qui a dévoilé sa collaboration appelée "Super natural brows" avec Benefit.

Preuve que la marque californienne mise beaucoup sur les influenceuses pour vendre davantage de produits et toucher un tout autre public. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Voici combien d'abonnés vous devez avoir sur les réseaux sociaux pour espérer gagner de l'argent en collaborant avec des marques

VIDEO: Cette brosse autonome et électrique veut laver vos dents en seulement 10 secondes — vous n'avez même plus à les frotter