Publicité

Yuka, QuelProduit, BuyOrNot... 5 applis pour tout savoir sur les produits que vous achetez

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Yuka, QuelProduit, BuyOrNot... 5 applis pour tout savoir sur les produits que vous achetez
Si Yuka est la plus connue, de plus en plus d'applications existent pour scanner les produits que l'on souhaite acheter et découvrir leur composition. © Unsplash/Viki Mohamad
Publicité

Vous faites peut-être partie de ceux qui, dans les rayons des supermarchés, dégainent leurs smartphones pour scanner les produits qu'ils hésitent à mettre dans leur caddie. Il faut dire que l'étiquetage, notamment des produits alimentaires, est souvent un véritable casse-tête : appellations inconnues, caractères minuscules, chiffres barbares, etc. Et dans un contexte où les consommateurs souhaitent de plus en plus avoir des informations sur ce qu'ils consomment, il est souvent dur de s'y retrouver et de faire le bon choix. C'est à partir de ce constat que ce sont lancées ces dernières années de nombreuses initiatives, notamment des applications pour les consommateurs faciles d'utilisation à retrouver directement sur son smartphone.

La première initiative date de 2012 : c'est Open Food Facts qui a créé à l'époque son projet associatif, porté depuis par des milliers de bénévoles : "une base de données collaborative, libre et ouverte des produits alimentaires du monde entier" en se basant sur la liste des ingrédients figurant sur les emballages, tel était l'objectif initial. Pari tenu puisque ce sont désormais 850 000 produits alimentaires qui sont référencés par l'application. Laquelle continue d'essayer d'optimiser ses données : Open Food Facts vient en effet de rajouter l'Eco-Score dans ses résultats pour mesurer l'impact environnemental des produits recherchés — même si ce dernier est encore sujet à polémique.

À lire aussi — Voici pourquoi les insectes vont bientôt se multiplier dans nos assiettes

Yuka, l'application mastodonte

Ce précurseur a souvent servi d'exemple pour les applications lancées ensuite. En 2018 est apparue l'application Yuka, devenue depuis l'une des préférées des Français : en janvier 2020, elle affichait ainsi plus de 15 millions de téléchargements et comptait chaque mois 5,5 millions d'utilisateurs. Sur son site, Yuka indique référencer au sein de son application 1,5 million de produits alimentaires et 800 nouveaux produits seraient ainsi renseignés chaque jour.

Si la plupart de ces applications n'analysent que les produits alimentaires, Yuka a décidé de se pencher également sur les produits de beauté puisque l'application permet de scanner actuellement environ 500 000 articles cosmétiques, du gel douche au shampoing, en passant par le déodorant ou les crèmes pour le visage. La dernière application arrivée sur le marché, QuelProduit, référence à la fois les produits alimentaires et cosmétiques, mais aussi les produits ménagers, comme la lessive ou les détergents.

L'UFC-Que Choisir lance son application 'QuelProduit'

Lancée lundi 15 mars par l'association de consommateurs UFC-Que Choisir, l'appli QuelProduit se veut indépendante. Son ambition ? "Permettre aux consommateurs de se mobiliser et d'agir pour une consommation responsable". L'application est dans les faits en téléchargement depuis plusieurs semaines pour qu'au moment de son lancement officiel, elle puisse référencer un maximum de produits : aujourd'hui, on compte ainsi 230 000 produits cosmétiques renseignés, 134 000 produits alimentaires et 6 000 articles ménagers. L'association a demandé à ses utilisateurs de l'enrichir "en déjouant la stratégie des marques qui ne jouent pas le jeu de la transparence". Plus que jamais, le consommateur semble donc regagner un peu de pouvoir.

Business Insider a sélectionné 5 applications qui vous aident, en scannant vos produits, à faire le bon choix au moment de vos achats :

Yuka, l'application qui décrypte les étiquettes pour analyser l'impact de la composition des produits sur la santé

Yuka
  • Type de produits testés : produits alimentaires et produits cosmétiques.
  • Comment ça marche : on scanne le code barre situé sur l'emballage du produit. Si on est membre premium, une fonction recherche existe aussi, sans scan du produit.
  • Résultat donné : une note sur 100, accompagnée d'une couleur avec le détail des défauts (par exemple, pour un produit alimentaire, trop de graisses saturées, trop de sel, un peu trop calorique, présence d'additifs, etc.) et des éventuelles qualités du produits (présence de fibres, de protéines....). En cas de mauvais score, une alternative avec un produit mieux noté est également proposée. Pour les produits cosmétiques, c'est également une note assortie d'une couleur, tandis qu'un niveau de risque d'utilisation de l'article est également précisé.
  • Méthode de calcul du score : pour les produits alimentaires, 60% de la note représente la qualité nutritionnelle basée sur la méthode du Nutri-Score, 30% représente la présence ou non d'additifs et 10% la dimension biologique éventuelle de l'article. Pour les produits cosmétiques, une analyse de tous les ingrédients qui les composent est effectuée. Elle se base sur "l'ensemble des travaux scientifiques existants", selon le site de Yuka. Un niveau de risque est affecté pour chaque ingrédient qui donne ainsi une note globale.
  • Disponibilité : sur l'App Store (note : 4,7/5) et sur Google Play Store (note : 4,5/5).

L'application Open Food Facts, pour choisir les produits alimentaires 'bons pour vous et pour la planète'

Open Food Facts
  • Type de produits testés : produits alimentaires seulement.
  • Comment ça marche : on scanne le code barre situé sur l'emballage du produit. Une barre de recherche existe aussi avec comme entrée de taper directement le nom du produit recherché.
  • Résultat donné : l'application est un peu plus complexe à appréhender pour le grand public que d'autres, car elle donne de nombreuses informations différentes et pas un seul score global. Elle donne le Nutri-Score, une note de A à E basée sur la composition du produit et détaillant les qualités nutritionnelles. Open Food Facts donne aussi le score "Nova" : de 1 à 4, il informe sur le degré de transformation des aliments. Enfin, l'appli renseigne aussi sur l'Eco-Score, un score écologique de A à E qui permet de noter l'impact des produits alimentaires sur l'environnement. Le scan d'un produit permet également d'obtenir des détails sur le statut végétarien, végétalien et la présence ou non d'huile de palme.
  • Méthode de calcul du score : l'application Open Food Facts se base avant tout sur la liste exhaustive des ingrédients présents dans le produit. Pour le Nutri-Score, il s'agit de l'indice public développé dans le cadre du Programme National Nutrition Santé. Il note sur un score de 100 les produits alimentaires en fonction des nutriments qu'ils contiennent, qu'ils soient à favoriser, comme les fibres ou les protéines, mais aussi à limiter comme les sucres, le sel ou les acides gras saturés. Concernant le score Nova, reconnu notamment par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), il permet de classer les aliments en fonction de leur transformation ou non. Les produits peu ou pas transformés ont par exemple le droit d'être lavés, découpés ou mis en portion, mais pas plus. À l'inverse, les aliments qui ont subi des reconstitutions, qui contiennent des conservateurs, des édulcorants ou auxquels on a rajouté de l'eau, sont classés en Nova 4 comme produits ultra-transformés. Enfin, le calcul de l'Eco-Score donne une note de 100 qui se base sur l'analyse du cycle de vie (ACV) qui détaille les impacts sur le climat, le sol, l'air et l'eau de la fabrication de ce produit, complétée par un système de bonus/malus en fonction des labels éventuel, de la provenance géographique, de l'emballage, etc.
  • Disponibilité : sur l'App Store (note : 4/5) et sur Google Play Store (note : 4,1/5).

BuyOrNot, l'application engagée qui incite au boycott de certains produits

BuyOrNot
  • Type de produits testés : les produits alimentaires seulement.
  • Comment ça marche : on scanne le code barre situé sur l'emballage du produit.
  • Résultat donné : l'application donne à la fois un impact "Santé" et un "Sociétal". Pour l'impact Santé, on retrouve le score Nova, qui donne le degré de transformation des aliments, le Nutri-Score, qui note la qualité nutritionnelle des aliments, et la présence ou non d'additifs. Concernant l'impact Sociétal, l'application BuyOrNot recense les campagnes éventuelles de boycott des consommateurs à l'encontre d'une marque ou d'un groupe. En scannant une canette de Coca-Cola, par exemple, on découvre que "51 692 consom'acteurs boycottent Coca-Cola". Et quand on clique sur la campagne, on découvre des informations sur la raison du boycott. Une rubrique "alternatives" pour proposer des produits mieux notés est en cours de développement.
  • Méthode de calcul du score : l'impact Sociétal est fonction des boycotts éventuels, il n'est donc pas mesurable. Pour l'impact Santé, le score Nova et le Nutri-Score se calculent comme indiqué en détails ci-dessus pour l'application Open Food Facts.
  • Disponibilité : sur l'App Store (note : 4,8/5) et sur Google Play Store (note : 4,2/5).

QuelProduit, l'application de l'UFC Que Choisir pour 'consommer plus sain'

QuelProduit
  • Type de produits testés : produits alimentaires, produits cosmétiques et produits ménagers.
  • Comment ça marche : on scanne le code barre situé sur l'emballage du produit. Une barre de recherche est également disponible : il suffit de taper directement le nom du produit recherché.
  • Résultat donné : une "note santé", avec 5 niveaux de danger et 5 couleurs associées (du vert au rouge), permet d'évaluer le niveau de risque et donc de conseiller ou non un produit. Par exemple, pour un shampoing, on peut obtenir la couleur jaune avec la mention "risque limité pour tous les profils", mais pour un produit plus problématique, la couleur rouge avec l'indication "risque significatif pour les populations sensibles". Pour les aliments, le scan du produit donne une couleur de note, ainsi que le Nutri-Score et la présence ou non d'additif. Enfin, pour les produits ménagers, le système de notation est identique avec une mention de type "Produit à utiliser avec précaution", par exemple, ou, pour une lessive peaux sensibles, "Produit sans substances à risque", accompagnée de la couleur verte. L'application propose également en cas de mauvaise notation des produits alternatifs, considérés comme plus sains.
  • Méthode de calcul du score : pour les produits alimentaires, ils sont évalués sur leur qualité nutritionnelle avec le Nutri-Score, ainsi que sur la présence d'additifs dans la liste des ingrédients. Pour les articles cosmétiques, le calcul se fait sur la présence ou non de substances indésirables listées par l'UFC-Que Choisir. Enfin, la note donnée aux produits ménagers dépend du niveau de danger des substances présentes dans leur composition, ainsi que de leurs conditions d'utilisation. L'association explique se fonder sur des recherches approfondies dont les sources sont avant tout des avis scientifiques, rendus par des sources officielles, au niveau national mais aussi européen.
  • Disponibilité : sur l'App Store (note : 4,7/5) et sur Google Play Store (note : 4,5/5).

Siga, l'application pour trouver les produits alimentaires 'les moins transformés'

Siga
  • Type de produits testés : produits alimentaires seulement.
  • Comment ça marche : on scanne le code barre situé sur l'emballage du produit.
  • Résultat donné : un score "Siga" de 1 à 7 avec un code couleur de vert à bleu foncé. Un produit alimentaire noté 1, le meilleur score, est "non transformé", tandis qu'un article noté 7 est qualifié de produit "ultra-transformé à limiter". En plus de ce score, certains articles peuvent avoir des médailles d'argent, qui indiquent des produits ayant une meilleure recette que celle de leurs concurrents, voire une médaille d'or pour la meilleure recette analysée dans la catégorie de produit notée.
  • Méthode de calcul du score : chaque recette de produit alimentaire est notée sur le degré de transformation de ses ingrédients, selon la réglementation européenne, sur l'évaluation d'un risque potentiel, notamment sur les additifs, sur la base des avis émis par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), mais aussi l'ANSES en France. Enfin, les produits sont analysés aussi en fonction de l'ajout éventuel de gras, de sucre ou de sel en fonction des seuils nutritionnels fixés par la Food Standard Agency (FSA), située au Royaume-Uni. La combinaison de ces trois facteurs donne le score Siga.
  • Disponibilité : sur l'App Store (note : 4,3/5) et sur Google Play Store (note : 2,7/5).

À lire aussi — Livraisons, coiffure à domicile, dons... Ces 10 startup nous facilitent la vie à l'heure du Covid-19

Découvrir plus d'articles sur :