Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Zoom profite d'une augmentation de 50 % du nombre de ses utilisateurs quotidiens depuis début avril

Zoom profite d'une augmentation de 50 % du nombre de ses utilisateurs quotidiens depuis début avril
© REUTERS/ Albert Gea

Plus de 300 millions de personnes utilisent le logiciel de vidéoconférence de Zoom au 21 avril, soit un bond de 50 % par rapport aux 200 millions d'utilisateurs quotidiens du début du mois, a déclaré son DG Eric Yuan lors d'un webinaire mercredi. "Il est clair que la plateforme Zoom fournit un service incroyablement précieux à nos chers utilisateurs en cette période difficile. Nous sommes ravis et honorés de continuer à gagner la confiance de tant d'entreprises, d'hôpitaux, d'enseignants et de clients dans le monde entier", a-t-il déclaré.

Alors que le confinement a encouragé un plus grand nombre de personnes à se tourner vers les outils de vidéoconférence pour continuer à travailler et rester en contact avec leurs amis et leur famille, Zoom s'est imposé comme la plateforme dominante, en tête des palmarès des magasins d'applications d'Apple et de Google à la fin du mois de mars.

La popularité de Zoom est montée en flèche ces dernières semaines, alors même que l'entreprise s'efforce de résoudre divers scandales liés à la protection de la vie privée. Des problèmes comme le "Zoom bombing" où des trolls détournent les réunions des utilisateurs et les harcèlent ont été rapportés. La société a également envoyé pendant un certain temps des données d'analyse à Facebook sans alerter les utilisateurs, et bien qu'elle ait depuis fait marche arrière, elle a récemment fait l'objet d'une action collective en justice liée au partage des données.

A lire aussi — 7 fonctionnalités pour profiter pleinement de Zoom

Dans un article publié sur son blog mercredi dernier, Zoom a annoncé que la nouvelle version de son logiciel, qui devrait être disponible pour les utilisateurs dans la semaine, comporterait un certain nombre de fonctionnalités visant à résoudre certains de ces problèmes. Les utilisateurs pourront bientôt signaler les trolls qui s'introduisent dans les réunions sans y être invités, et ils pourront également profiter d'un cryptage AES 256 bits GCM plus puissant. D'autres modifications des paramètres par défaut concernant les mots de passe des réunions et les "salles d'attente" — qui aident à garder les invités non invités hors des réunions — sont déjà disponibles pour les utilisateurs, indique le post.

A lire aussi — SOS Viktor vous explique gratuitement par téléphone comment utiliser Zoom, WhatsApp ou Skype

Version originale : Tyler Sonnemaker/ Business Insider

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :