50 Cent. Brendan McDermid/Reuters

  • Le rappeur 50 Cent n'a pas gagné 8 millions de dollars en bitcoin, contrairement à ce que le site américain TMZ avait rapporté.
  • Le média The Blast a obtenu des compte-rendus d'audience concernant la faillite de 50 Cent qui montrent que le rappeur n'a "jamais possédé" de compte bitcoin ou "n'importe quel bitcoin".

Le rappeur 50 Cent n'a pas gagné quelques 8 millions de dollars en bitcoin, contrairement à ce qu'avait rapporté le site TMZ en janvier dernier, et ce qui semblait avoir été confirmé par le rappeur, qui s'était vanté de ces gros titres sur les réseaux sociaux.

D'après des documents obtenus par The Blast, 50 Cent a expliqué n'avoir jamais possédé un seul bitcoin.

L'artiste, Curtis Jackson de son vrai nom, aurait admis au cours de son procès — il s'est déclaré en faillite — que les médias auraient partagé une fausse information en disant qu'il était millionnaire en bitcoin, et qu'il n'avait "jamais possédé, et ne possède pas, un compte bitcoin ou même des bitcoins tout courts, et selon lui, aucune de ses entreprises n'a eu de compte bitcoin entre 2014 et aujourd'hui."

TMZ a rapporté en janvier que Jackson avait empoché près de 8 millions de dollars — d'après la valorisation du bitcoin à l'époque — en acceptant d'être payé en bitcoin pour son album de 2014, "Animal Ambition".

Jackson avait ensuite publié des captures d'écran de l'article sur les réseaux sociaux. Il l'a notamment mis sur Instagram avec comme légende: "Pas mal pour un enfant du sud de Chicago, je suis fier de moi", ainsi qu'en commentaire:

"Je vais pas vous mentir, j'avais oublié que j'avais fait ça lol"

Jackson s'est déclaré en faillite en juillet 2015, mentionnant des dettes personnelles qui vont jusqu'à 28 millions de dollars. 

Version originale: John Lynch/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le rappeur 50 Cent a gagné 7M$ en bitcoin — et il ne le savait même pas

VIDEO: Cette route est peinte en blanc pour lutter contre les fortes températures — voici comment elle fonctionne