Brian Chesky, patron d'Airbnb. REUTERS/Aron Ranen

Fondée il y a dix ans, la plateforme de location de courte durée Airbnb a désormais comme objectif d'accueillir un milliard de voyageurs par an d'ici à 2028.

Et pour parvenir à ses fins, Airbnb compte sur les nouvelles offres que son patron, Brian Chesky, a présenté jeudi 22 février 2018 depuis San Francisco (Etats-Unis): l'offre haut de gamme "Airbnb Plus", destinée aux voyageurs les plus exigeants ou encore les programmes de fidélité "Superguest" et "Superhost". 

Mais l'un des développements techniques qui va permettre à l'entreprise d'élargir sa clientèle concerne sa fonctionnalité de recherche, a expliqué Brian Chesky à nos confrères des Echos.

Rappelant que celle-ci est actuellement basée sur "un modèle de recherche à la Google", l'entrepreneur de 36 ans a dit qu'il souhaitait s'inspirer de Neflix pour la transformer à l'avenir: 

"Nous voulons passer d'un modèle de recherche à la Google à un modèle de navigation à la Netflix où vous êtes plus sur la plateforme à traîner qu'à rechercher activement un hébergement."

Sur la plateforme Netflix, un abonné vaque de série en série, influencé par les suggestions qui lui sont faites suivant ce qu'il a vu auparavant. 

Et d'après Brian Chesky, la raison est simple et devrait vous rappeler vos propres vécus: 

"Parce que la plupart des vacanciers ne savent pas où ils veulent aller quand ils commencent à planifier un voyage. Actuellement, nous avons une barre de recherche qui leur dit que, dans ce cas-là, ils doivent aller regarder ailleurs. Or je pense que ce qui nous différencie, c'est notre capacité à recommander la bonne chose à la bonne personne."

Le fondateur d'Airbnb a enfin laissé entendre que l'entreprise américaine pourrait se développer dans d'autres domaines pour offrir des services de voyage de A à Z. Interrogé sur la possibilité de proposer à l'avenir des vols ou la location de voitures, Brian Chesky a répondu: "Nous regardons cela de près."

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Une collaboration entre le sportif le plus titré aux JO d'hiver et une startup française montre pourquoi il faut toujours faire attention à ses clients

VIDEO: C'est en partie notre faute si les punaises de lit se multiplient — voici pourquoi