Airbus

Un réacteur d'Airbus E-Fan prise au Meeting de la Ferté-Alais 2014. Wikimedia Commons/Varmin

Le groupe d'aéronautique et de défense Airbus est en train de réorienter ses priorités pour mieux préparer son avenir.

Le groupe a récemment dévoilé un prototype de ce qui pourrait être sa voiture volante, "Pop.Up".

Airbus a aussi décidé d'abandonner son projet d'avion tout électrique E-Fan tant attendu, lancé en 2011 et dévoilé en 2013 au salon du Bourget, pour se consacrer à la conception d'un avion hybride régional de 90 places qui sera commercialisé vers 2050, rapporte le journal belge l'Echo.

Cet avion régional sera équipé d'un moteur hybride, autrement dit, il fonctionnera grâce à la combinaison d'énergie électrique et d'essence traditionnelle.

Pour ce nouveau projet, Airbus compte réutiliser certaines des technologies développées sur l'E-Fan. Ce n'est pas étonnant car une version E-Fan 4 à propulsion hybride était prévue pour plus tard. 

Le groupe aéronautique va également recycler certains éléments de l'E-Fan sur d'autres programmes comme celui des véhicules volants électriques (Vahana, CityAirbus et le plus récent Pop.Up) ou encore un projet étudiant de l'Université Paul Sabatier de Toulouse, qui prévoit de faire voler une reproduction taille réelle de l'Eole, le premier prototype d'avion inventé par Clément Ader en 1890.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le patron d'Airbus affirme qu'il a toutes les technologies pour produire une voiture volante