Jeff Bezos devrait être content. Reuters

  • Amazon est l'une des entreprises en lice pour devenir la première entreprise valorisée à 1000 milliards de dollars, cap qu'Apple pourrait franchir dès les prochains mois. 
  • Apple fait actuellement la course en tête des capitalisations boursières, mais Morgan Stanley estimetque les multiples activités très rentables d'Amazon pourraient tirer son action au-delà de 2000 dollars d'ici la fin de l'année prochaine. 
  • Amazon tire l'essentiel de ses recettes de la distribution en ligne, mais son activité cloud, la publicité et les abonnements Prime sont en plein développement.

Amazon vaudra peut-être 1000 milliards de dollars d'ici la fin de l'année 2018, selon un calcul optimiste envoyé aux investisseurs par Morgan Stanley.

La banque a aussi prévu que l'entreprise pourrait voir le prix de son action décoller à 2000 dollars dans les 12 prochains mois. 

La raison principale: Amazon a développé plusieurs activités qui se développent rapidement à côté de son activité principale de distribution en ligne. Dans le détail, il y a Amazon Web Services, la publicité et les abonnements Prime. Mais ces activités sont toutes minimes comparé à la distribution (même s'ils ont leur importance en soi), que Morgan Stanley estime à 600 milliards de dollars. 

Les activités à forte marge d'Amazon confortent la thèse optimiste d'une valorisation de 1000 milliards de dollars comme somme de toutes ses parties, selon l'analyste Brian Newark dans un mémo intitulé: "The math behind the trillion dollar bull case." 

Voici comment Morgan Stanley valorise les différentes activités d'Amazon

  • Distribution: 600 milliards de dollars 
  • Amazon Web Services: 270 milliards de dollars 
  • Abonnements Prime subscriptions: 70 milliards de dollars 
  • Publicité: 55 milliards de dollars 
  • Total: 995 milliards de dollars 

Il est déjà clair qu'Amazon a discrètement développé plusieurs activités multi-milliardaires en plus de son activité principale de distribution. Morgan Stanley remarque que toutes ces activités permettent d'obtenir de fortes marges, laissant à Amazon beaucoup d'argent à réinvestir dans ses activités. 

Morgan Stanley pense qu'Amazon possède plusieurs activités à taux de croissance élevé. Morgan Stanley

Newark estime que l'activité de distribution à 600 milliards de dollars d'Amazon pourrait atteindre une croissance annuelle de 13% d'ici 2022, et une marge opérationnelle de 5,5% la même année. Il calcule que la place de marché pour revendeurs tiers va atteindre une marge de 25% à la même échéance. 

Il estime aussi qu'Amazon Web Services va connaître une croissance du chiffre d'affaire de 18% en 2022, et un taux de marge de 50%.

Les abonnements Prime devraient rapporter 21 millards de dollars de chiffre d'affaires d'ici 2022, avec un taux de croissance annuel moyen de 17%.  Newark vise que 146 millions de ménages abonnés à Prime dans le monde ( contre 90 millions actuellement).

Enfin, Newark vise un taux de croissance annuel composé de 22% d'ici 2022 pour l'activité publicitaire d'Amazon, rapportant 12,5 milliards de dollars de chiffre d'affaire. "Cette prévision est en effet plutôt conservatrice si AMZN devait réussir, dans la mesure où elle s'attend à ce qu'AMZN ne finise par prendre que 4% du marché publicitaire américain en 2022. Ceci dit, même dans ce scenario, nous considérons que l'activité publicitaire d'AMZ vaut 55 milliards de dollars", 

Morgan Stanley a réitéré son objectif de 1250 dollars pour Amazon. 

Version originale: Shona Ghosh/Business Insider UK

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Amazon continue d'écraser Microsoft et Google dans la guerre du cloud — voici le bilan du dernier round