Chamath Palihapitiya. Brian Ach/Getty Images for TechCrunch

  • Chamath Palihapitiya, un ancien cadre de Facebook, a dit lors d'une interview en novembre à Stanford que les réseaux sociaux "détruisent comment la société fonctionne." 
  • D'autres anciens cadres de Facebook ont aussi critiqué l'entreprise ces dernières semaines. 

Chamath Palihapitiya, un ancien cadre de Facebook, a dit lors d'une interview à la Graduate School of Business de Stanford que les réseaux sociaux nuisaient à la société. 

L'entretien de novembre, qui a été repris par The Verge ce 11 décembre, est un nouvel exemple d'un cadre présent lors des débuts de Facebook qui critique ce qu'ils ont créé. 

Palihapitiya en a dit beaucoup durant cet entretien au sujet de l'effet de Facebook sur la société, mais voici la citation clé: 

"Ces boucles de feedback à court-terme, motivées pas la dopamine, que nous avons créé sont en train de détruire comment la société fonctionne. Pas d'échanges civils. Pas de coopération. De la désinformation. Des contre-vérités. Et ce n'est pas un problème américain. Ce n'est pas à propos des publicités russes. C'est un problème mondial. Donc nous sommes vraiment dans une mauvaise situation aujourd'hui, à mon avis."

Palihapitiya a aussi dit que les gens qui ont créé Facebook à ses débuts savaient au fond que la plateforme pourrait être exploitée mais ont ignoré leurs instincts. 

"Je ressens une immense culpabilité," a dit Palihapitiya. "Aux fins fonds de nos esprits, nous savions que quelque chose de mauvais pouvait arriver."

Regardez l'entretien en entier:

Version originale: Steve Kovach/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : L'ex-président de Facebook, Sean Parker, vide son sac sur Mark Zuckerberg et admet qu'il a aidé à construire un monstre

VIDEO: Voici comment les chiens affectent notre cerveau et notre corps