Le patron d'Apple, Tim Cook, dans Carpool Karaoke. Carpool Karaoke

Après avoir débauché deux vétérans de la télévision en juin pour piloter son activité télé et cinéma, Apple se prépare à investir 1 milliard de dollars l'année prochaine dans le développement de contenus originaux, révèle le Wall Street Journal.

Cela fait d'Apple un acteur qui compte à Hollywood, quelque chose que la Mecque du cinéma attend depuis que Netflix et Amazon ont fait irruption sur le marché avec de gros budgets.

Le milliard de dollars d'Apple correspond environ à la moitié du budget de la chaîne HBO, qui dit dépenser autour de 2 milliards de dollars pour ses programmes. Plus tôt cette année, JPMorgan avait estimé qu'Amazon consacrerait 4,5 milliards de dollars à la vidéo en 2017, mais ce chiffre n'est pas officiel. Enfin, le directeur des contenus de Netflix Ted Sarandos a dit récemment que Netflix avait un budget contenu de 7 milliards de dollars pour l'année prochaine.

Selon le Wall Street Journal, ce milliard de dollars pourrait financer "jusqu'à 10 émissions de télévision". Et il y aurait probablement quelques séries de prestige, dans la lignée de "House of Cards" de Netflix, pour donner un coup d'envoi éclatant au règne des transfuges de Sony Jamie Erlicht et Zack Van Amburg.

Apple et Hollywood

La route qui a mené Apple à Hollywood a été quelque peu chaotique jusqu'ici. Apple prévoit depuis des années de créer une offre télé mais ont été freinée car Apple a une stratégie de négociation butée, ont expliqué d'anciens employés d'Apple à Business Insider.

Après avoir racheté Beats et lancé Apple Musix, Apple a mis un pied dans le monde de l'audiovisuel en produisant quelques programmes originaux pour le service. Ce n'étaient pas des succès immenses. "Planet of the Apps", une émission façon "Shark Tank" dédiée aux applications, avec des stars comme Jessica Alba etWill.i.am, a été moqyée. Et le spinoff de "Carpool Karaoke" par Apple a été reporté pendant plus mois avant d'être enfin lancé ce mois-ci.

La prochaine série Apple, pilotée par Dr. Dre, "Vital Signs", se fait toujours attendre. La production de cette émission semi-autobiographique a pourtant commencé en février 2016, mais a été retournée plusieurs fois, ont dit des sources proches à Business Insider. 

Il manquerait une stratégie cohérente, alors que de nombreux cadres d'Apple sont impliqués au cas par cas sur les émissions, disent des sources internes.

Au tour donc d'Erlicht et Van Amburg, avec 1 milliard de dollars en poche.

Version originale: Nathan MacAlone/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Facebook lance officiellement son assaut contre la télévision et YouTube

VIDEO: Cette gigantesque balançoire vous fait virevolter à plus de 395 mètres de hauteur au-dessus d’un canyon — c’est terrifiant