Arnaud Lagardère dans un reportage d'Envoyé Spécial sur France 2. YouTube/Envoyé Spécial

Le gérant du groupe Lagardère, Arnaud Lagardère, a annoncé dans un entretien au quotidien Le Monde, qu'il prenait la présidence d'Europe 1, la radio dont il est propriétaire, en remplacement de Denis Olivennes.

A cette occasion, Arnaud Lagardère a aussi annoncé quand il allait renoncer à ce poste: 

"J’en prends la présidence jusqu’au moment où elle sera redressée dans son audience et ses comptes."

Europe 1 affiche de mauvaises audiences et était déficitaire en 2016. Sur la période janvier à mars 2017, Europe 1 a perdu 300.000 auditeurs selon Médiamétrie. Elle est désormais dépassée par France Info et RMC

Ce n'est pas la première fois que le patron du groupe procède ainsi ou pilote la destinée d'Europe 1 de près. Au Monde, Arnaud Lagardère explique:  

"Je l’ai déjà exercée dans les années 2000 aux côtés de Jérôme Bellay. Mon père, Jean-Luc Lagardère, aussi, à plusieurs reprises. C’est un modus operandi dont j’ai l’habitude quand les choses ne vont pas bien. J’avais ainsi pris la présidence de notre branche sports puis passé la main après l’avoir redressée."

Denis Olivennes, qui préside Europe 1 depuis fin 2010, restera néanmoins le patron de Lagardère Active, la branche médias du groupe.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Marine Le Pen a fait retirer le drapeau européen d'un plateau télé — et ça n'a pas échappé à la Commission européenne