Annoncé à l'automne dernier, le rachat de Jardiland par InVivo Retail (filiale du groupe InVivo) — qui détient les enseignes Gamm Vert, Delbard et Jardineries du terroir — vient de recevoir ce vendredi 24 août 2018 le feu vert de l'Autorité de la concurrence. 

Le numéro un du secteur de la jardinerie a donc les coudées franches pour s'offrir son principal concurrent Jardiland, le numéro deux français.

En chiffres, InVivo Retail réalise près d'1,6 milliard d'euros de chiffre d'affaires grâce à ses 1200 magasins et ses 5000 salariés, tandis que Jardiland pèse 730 millions d'euros de chiffre d'affaires avec son réseau de 189 magasins (dont une centaine en propre) et ses 5000 salariés.

D'après les calculs du magazine LSA, le nouvel ensemble concentrera entre 22 et 25% du marché du jardin et de l'animalerie, évalué à près de 12 milliards d'euros par l'association Promojardin, qui oeuvre à la promotion du jardinage et regroupe 135 entreprises du secteur, cité par LSA.

Après deux mois d'études du sujet, l'Autorité de la concurrence a finalement donné son aval à ce rachat mais sous conditions. Ainsi, afin de garantir une concurrence suffisante dans plusieurs zones où les deux groupes ont des enseignes géographiquement proches, l'Autorité réclame la cession de 11 magasins. Parmi eux, cinq seront tout simplement cédés et six devront rejoindre un autre réseau de franchise.

Un leader européen

Les deux groupes, complémentaires dans leur installation géographique — Gamm vert est plutôt en zone rurale et Jardiland en péri-urbain — misent sur d'importantes synergies pour accélérer leur déploiement numérique et leur développement à l'international. La taille critique obtenue par cette fusion va en effet faire de Gamm vert/Jardiland un acteur majeur de la jardinerie au niveau européen.

Le montant de la transaction n'a pas été révélé mais pourrait être évalué autour de 200 millions d'euros, selon une source citée par LSA en novembre dernier. Ce qui est certain c'est qu'InVivo Retail prend 100% des parts de Jardiland et qu'en échange L-GAM (fonds actionnaire de Jardiland, abondé principalement par la famille princière du Liechtenstein) prend une participation minoritaire dans InVivo Retail.

L-Gam avait acquis la totalité de Jardiland en 2014 pour 35 millions d'euros.

Suite à l'accord de l'Autorité de la concurrence, le groupe InVivo a annoncé le 12 septembre avoir finalisé le rachat de Jardiland. "Cette annonce fait suite à l'autorisation du rachat par l'autorité de la concurrence, avec un engagement de cession portant sur onze magasins dans les douze prochains mois", a annoncé le groupe coopératif agricole français dans un communiqué.

Cet article a été mis à jour le 12 septembre 2018. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Fnac Darty écope d'une amende de 20 M€ pour avoir échoué à vendre 3 magasins comme l'avait ordonné l'Autorité de la concurrence

VIDEO: Voici comment j'ai soigné mon apnée du sommeil