Le cours du bitcoin s'est encore envolé jeudi matin, dépassant les 7000 dollars par bitcoin pour la première fois de son histoire. 

Le bitcoin a franchi ce cap dès les premiers échanges et avait bondi de 8% à 7.300,11 dollars vers 11h, heure de Paris.

bitcoinMarkets Insider

Le cours du bitcoin était en plein essor toute cette semaine, franchissant plusieurs caps majeures en quelques jours. La crypto-devis avait atteint 6300 dollars au début de la semaine puis a pris 700 dollars en quelques jours.

Ce récent pic a été porté par l'annonce, mardi 31 octobre, que CME Group, le plus important marché à terme du monde, comptait lancer prochainement des contrats de futures sur la monnaie virtuelle. Cela a été perçu comme un sceau de légitimité apposé par le monde de la finance traditionnelle sur le bitcoin.

Les traders spéculent aussi sur le fait que la poussée de cette semaine est soutenue par la prochaine "fork", une nouvelle branche dans le logiciel de la crypto-monnaie. Appelée SegWit2x, la mise à jour logicielle est programmée pour le 16 novembre et pourrait partager le bitcoin en deux, créant une nouvelle monnaie. 

C'est arrivé dans le passé avec bitcoin cash et bitcoin gold et, dans ces cas respectifs, les propriétaires de bitcoin ont reçu gratuitement ces nouveaux coins. Résultat, les investisseurs pourraient être en train de faire des réserves de bitcoin pour récupérer un dividende SegWit2x.

Le cours du bitcoin a bondi de plus de 600% face au dollar depuis début 2017. Le prix a été tiré par une adoption de plus en plus mainstream de la monnaie et une notoriété générale accrue pour les crypto-monnaies en général. 

Au moins 55 fonds de couverture dédiés aux crypto-monnaies ont apparu cette année, et la plupart se concentre sur le bitcoin.bitcoinBitcoin's performance against the dollar over the last year.Markets Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Ce Néerlandais de 39 ans a vendu tout ce qu'il possédait pour des bitcoins — il vit désormais dans un camping en attendant le prochain 'cryptoboom'