Les premiers contrats à terme sur le bitcoin ont fait grimper le cours de la crypto-monnaie de 1000$

Traders au Standard & Poor's 500. Scott Olson/Getty Images

  • Les premiers contrats à terme sur le bitcoin ont été lancés sur le CBOE Futures Exchange de Chicago, dimanche soir. 
  • Le site de CBOE Global Markets a connu une panne temporaire. 
  • Le prix du bitcoin a grimpé de plus de 1000 dollars après le lancement des premiers contrats à terme.

Les premiers contrats à terme sur le bitcoin ont été lancés sur le CBOE Futures Exchange de Chicago ce dimanche soir et le prix de la crypto-monnaie s'est envolé. 

Les contrats à terme sur le CBOE Futures (XBT) permettent aux investisseurs de parier sur le futur prix du bitcoin. Le cours du bitcoin a grimpé de plus de 1000 dollars après le lancement des premiers contrats à termes dimanche, à 18h (heure locale). 

Selon les données de CoinDesk, le bitcoin s'échangeait à 14.509 dollars par bitcoin à 17h59 (heure de New York), avant d'atteindre 15.704 dollars vers 18h07. Le cours est ensuite légèrement redescendu. Vers 18h11, la crypto-monnaie s'échangeait à 15.178 dollars par bitcoin. 

Les contrats à terme sur le CBOE Futures s'échangeaient à 16.000 dollars après l'ouverture du marché, soit un prix plus élevé que quand le bitcoin s'échangeait sur le marché au comptant à son plus haut.

Le volume des transactions au début a été faible. Seuls 800 contrats ont été échangés pendant les deux premiers heures après l'ouverture du marché, selon CBOE. Toutefois, les volumes ont tout de même impressionné un trader. 

"Il y a eu plus de volume de transactions que ce à quoi je m'attendais", a dit à Business Insider US Garrett See, à la tête de DV Chain, la division trading de la crypto-monnaie chez DV Trading, basé à Chicago. 

"Il était difficile pour les gens d'avoir accès à ce marché pour le jour du lancement des premiers contrats à terme, puisque seulement certains courtiers s'occupaient de la compensation des opérations pour leurs clients", a-t-il ajouté. 

JPMorgan et Citigroup, deux des plus gros courtiers des futures CBOE Bitcoin, n'ont pas participé au marché ce dimanche. Ni Société Générale. Goldman Sachs a dit qu'il allait le faire pour certains de ses clients. 

L'engouement pour ce nouveau marché a semblé avoir mis la pression sur CBOE. Son site internet a connu quelques coupures après le lancement des premiers contrats à terme. Voici ce que CBOE a tweeté dimanche soir: 

"A cause d'un gros trafic sur notre site, des internautes sur http://www.cboe.com pourraient trouver que le site est plus lent que d'habitude. Celui-ci pourrait être indisponible par moments. Tous les systèmes de trading fonctionnent eux normalement."

"Le lancement se passe comme prévu, sans compter la brève interruption du site de CBOE", a dit à Business Insider US John Spallanzani, directeur stratégie macro chez GFI Group. "Ça montre l'intérêt pour le bitcoin. Il n'y a pas eu un tel engouement pour quelque chose depuis le boom d'internet." 

Les contrats futures de bitcoin sont le dernier événement à date sur le marché concernant la crypto-monnaie, dont la valeur a gagné plus de 1400% cette année. Deux autres opérateurs devraient également bientôt lancer des contrats à terme sur le bitcoin. 

Il existe un certain nombre de raisons qui expliquent pourquoi les contrats futures sont quelque chose d'important à Wall Street et dans le monde de la crypto-monnaie. Tout d'abord, ce lancement fait par des opérateurs bien établis va probablement conduire à une plus grande participation dans les échanges de bitcoin par d'autres institutions de Wall Street. Cela pourrait également préparer le terrain pour un fonds négocié en bourse, qui pourrait attirer encore plus d'investissements. Et surtout, cela pourrait permettre d'atténuer la volatilité de la crypto-monnaie. 

Les contrats futures sont établis à partir du cours d'adjudication du bitcoin en dollar sur Gemini Exchange, détenu et géré par les frères Cameron et Tyler Winklevoss — ce qui pose problème.

Version originale: Frank Chaparro/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le fondateur d’une rivale d’Orange Bank a décidé d'être le premier à vous laisser échanger des bitcoins contre des euros dans son appli

VIDEO: Voici une technologie innovante pour retirer les mauvaises herbes de son jardin — sans se salir les mains