Pixabay 

Le plus grand propriétaire de vignoble dans le Bordelais avait visiblement d'autres passions que le vin...  Cet homme d’affaires chinois vient de se faire saisir pas moins de 10 châteaux et domaines viticoles dans la région pour un montant aux alentours des 30 millions d’euros.

L'Office Central de Répression de la Délinquance Financière, à l'origine de l’action, lui en avait déjà confisqué 14 autres. La cause: ces 24 châteaux appartenant au groupe Haichang, dirigé par Naijie Qu, auraient servi de prétexte pour des blanchiments d'argent. Sur les 55 millions d'euros investis dans le vignoble bordelais, 32 proviendraient en fait de fonds publics chinois. Les autorités locales avaient confié cette somme pour l'acquisition de technologies étrangères. Mais, le groupe Haichang s'est arrangé pour détourner cet argent en faisant main basse sur des domaines viticoles dans la région de Libourne, à l'est de Bordeaux.

Il aura fallu quatre ans aux enquêteurs de différents services de lutte contre la fraude financière en France pour en arriver là. Un prêt de 30 millions d'euros à la banque ICBC à Paris aurait même été obtenu à partir de faux actes notariés. Certains officiers ministériels se sont par ailleurs retrouvés en garde à vue pour s'expliquer sur les conditions de la signature de ces documents. Ils auraient fermé les yeux quant à l'origine des fonds.

Cependant, l'affaire est encore loin d’être terminée et pourrait connaître des rebondissements dans les prochains mois.

Naijie Qu a été l'un des premiers investisseurs chinois à se lancer dans le domaine viticole. Il y a 10 ans, l’homme d'affaires avait anticipé l'essor du marché du vin dans son pays d'origine. En effet, une bouteille sur 10 produite aujourd'hui en France y est exportée. Les ventes ont représenté un chiffre d'affaires de 1,2 milliard d'euros en 2017 d'après la Fédération des exportateurs de vins et spiritueux de France. Depuis l'arrivée de Naijie Qu, de nombreux autres Chinois ont investis dans quelque 160 châteaux soit 3% de la superficie du Bordelais. Ils restent, et de loin, les vignerons étrangers les plus nombreux.

>> À lire aussi - Pinault, Arnault... comment les milliardaires se disputent le vignoble de Bourgogne

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Une étude constate que les employés jugés très peu attirants gagnent beaucoup plus que les personnes jugées plus attirantes

VIDEO: Cet exemple avec une balle de ping pong démontre comment un peu d'alcool peut rendre plus créatif